La Tribune
Le remplacement des pagettes par des cellulaires ne fait pas l’unanimité dans le milieu de la santé, pour plusieurs raisons.
Le remplacement des pagettes par des cellulaires ne fait pas l’unanimité dans le milieu de la santé, pour plusieurs raisons.

Encore 4700 pagettes au CIUSSS de l’Estrie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
L’utilisation de la pagette (téléavertisseur) est profondément ancrée dans la pratique clinique des hôpitaux. Quand on a rapidement besoin d’une personne ou d’un groupe de personnes pour intervenir sur une urgence, on compose son numéro de téléavertisseur. Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS possède toujours un parc de 4700 téléavertisseurs - ce qui signifie qu’un employé sur quatre en possède une afin de pouvoir être joint facilement en tout temps.