En route vers une première convention à Saint-Cyrille

Jean-Pierre Boisvert
La Tribune
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover, affilié à la CSN, est en route pour sa première convention collective.
Le projet de convention collective, adopté le 3 mars dernier en assemblée générale, a été déposé à la municipalité, l'employeur, le 16 mars.
«Notre prochaine rencontre avec l'employeur aura lieu autour du 16 avril et c'est à moment que nous verrons comment notre projet sera reçu», a indiqué à La Tribune Jacques Hélie, président du syndicat qui compte 15 membres cols bleus.
Des « protections «
 
«Nous voulons une bonne première convention car nous souhaitons avant tout obtenir des protections. Une protection contre une éventuelle fusion avec Drummondville, qui est toujours dans l'air, et une protection contre la sous-traitance dans les services municipaux. Certains conseillers ont déjà évoqué cette possibilité. Nous cherchons également à obtenir des améliorations de nos conditions de travail», a-t-il précisé.
Afin de rédiger le projet de convention le plus équitable possible, le comité syndical s'est livré au jeu des comparables.
«Nous nous sommes comparés avec des municipalités similaires, telles que Notre-Dame-du-Bon-Conseil et Plessisville, qui compte environ 5000 citoyens. Avec l'aide de la CSN et une ouverture de la part de la municipalité, nous croyons obtenir une convention collective à la hauteur de nos attentes», a-t-il avancé.