Les équipes de déneigement de la Ville de Sherbrooke ont délaissé leurs camions de sel et de sable quelques jours pour se concentrer sur le goudron et réparer les multiples nids-de-poule causés par le redoux de la dernière semaine.

En pleine chasse aux nids-de-poule

Que font les déneigeurs sherbrookois lorsqu'il fait 5 degrés comme vendredi et qu'ils n'ont pas besoin de conduire leurs camions d'épandage d'abrasifs? Ils réparent des nids-de-poule.
Pas besoin de préciser qu'ils ne manquent pas de travail depuis quelques jours avec le dégel de la semaine dernière qui a laissé des cratères dans les rues de la ville.
« On répare les nids-de-poule à l'année. Il n'y a pas d'opération spéciale en ce moment », explique Louis Gosselin de la Ville de Sherbrooke.
N'empêche que plusieurs équipes ont laissé leurs camions à neige au stationnement et patrouillent la ville à la recherche des nids-de-poule à colmater.
« Il n'y a pas de quartier en particulier de ciblé. Les citoyens qui voient un nid-de-poule important sont invités à nous contacter sur la ligne 819 821-5858 comme d'habitude », ajoute Louis Gosselin.
Le colmatage de trous peut se faire beau temps mauvais temps, même lorsque le mercure se trouve sous le point de congélation.
Appel à tous
Si vous voyez des nids-de-poule de taille impressionnante, faites-nous parvenir une photo ainsi que les détails sur l'heure et l'endroit où la photo a été prise.
Nous publierons une galerie de photos sur le site latribune.ca.
Vous pouvez nous écrire à redaction@latribune.qc.ca.