En 2014, Kruger a contribué à éviter la «panne totale»

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
En décembre 2014, la direction de l’usine Kruger de l’arrondissement Brompton a contribué aux efforts permettant d’éviter la panne électrique totale au Québec.

Cette journée-là, Hydro-Québec, a fait appel à certaines industries lourdes avec lesquelles la société d’État a une entente spéciale, pour réduire la demande d'électricité.

La papetières Kruger à Sherbrooke a accepté de ralentir ou de suspendre temporairement sa consommation dans l'intérêt collectif, rapporte La Presse.

On devait procéder d’urgence ainsi à la suite d’une attaque sans précédent survenue le 4 décembre 2014, quand un pilote d'avion enragé s’est attaqué à deux lignes d'alimentation électrique en provenance de la Baie-James.

Hydro-Québec a révélé mercredi comment nous sommes passés proche ce jour-là du pire scénario, une «panne totale» qui aurait transformé le Québec en trou noir, rapporte le journaliste Vincent Larouche.