Nathalie Deshaies, propriétaire du casse-croûte de la Pointe, constate les effets de la rareté de main-d’œuvre depuis quelques années.
Nathalie Deshaies, propriétaire du casse-croûte de la Pointe, constate les effets de la rareté de main-d’œuvre depuis quelques années.

Emplois saisonniers: «Il n’y a aucun jeune qui vient porter son CV»

Laurence Chartrand
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement donne aux employés l’embarras du choix parmi les 1517 offres d’emploi disponibles en Mauricie. Alors que le nombre d’emplois permanents qui offrent des horaires de jour de semaine sont nombreux dans ce contexte, de moins en moins de personnes postulent pour des emplois saisonniers, comme dans des restaurants, casse-croûtes ou dans le domaine agricole.