Yves Delorme a pu prendre dans ses bras son arrière-petit-fils Elijah, mercredi, quelques heures après son arrivée au monde en tant que premier bébé de l’année en Estrie.

Elijah Delorme, premier bébé de 2020 en Estrie

Elijah Delorme était attendu pour le 26 décembre dernier, mais il a choisi de faire une entrée un peu plus remarquée dans ce monde. Premier bébé de 2020 en Estrie, le poupon a vu le jour à 5 h 36 mercredi matin pour enfin trouver les bras de Selena Goulet St-Amant et de Joshua Delorme, qui ont accueilli avec émotion leur premier enfant.

« Il a l’air d’un bébé parfait, même s’il n’a que quelques heures, a partagé avec La Tribune la nouvelle maman, qui est d’origine sherbrookoise. Il ne pleure pas. On n’a qu’à lui flatter la joue et il s’endort. »

L’expérience a été plus éprouvante que prévu pour Selena, 21 ans, qui ressentait des contractions depuis la nuit du 30 décembre. Elle s’est finalement rendue à l’Hôpital Fleurimont en milieu d’après-midi mardi, où elle a passé la nuit avec Joshua, qui a pour sa part 23 ans.

« J’ai été sur la péridurale pendant presque 12 h avant que le bébé décide de travailler. Disons que je n’ai pas pu faire de siestes plus longues que 15 minutes », relate celle qui a subi des complications en fin d’accouchement lorsque l’enfant s’est retrouvé dans la mauvaise position. Plusieurs interventions ont été nécessaires sur le bébé et la mère.

« Il a mis un bon quatre minutes avant de prendre sa première respiration et de pleurer. Ç’a été long et difficile, ces quatre minutes », ajoute-t-elle.

Bien que fatiguée et affamée, la maman se portait bien mercredi après-midi. Elle et le nouveau papa devaient cependant attendre jusqu’à vendredi avant de regagner leur demeure avec Elijah, le temps que maman soit bien rétablie.

Ils ont néanmoins pu recevoir la visite de quelques membres de la famille, emballés de rencontrer le nouveau descendant. Parmi les curieux, le grand-père paternel de Joshua, Yves, qui a pris dans ses bras ce représentant d’une quatrième génération de Delorme après la sienne.

Surprise désirée

Elijah s’est présenté au couple comme « une belle surprise », indiquent ceux qui planifiaient tout de même fonder une famille. « J’ai arrêté ma contraception et on m’avait dit que ça prendrait entre 6 mois et un an avant que je puisse tomber enceinte, explique Selena. Finalement, ça n’a pris que deux semaines! »

« La grossesse s’est très bien passée, c’est seulement le poids qui devenait plus difficile à porter. J’ai commencé à 130 lb et j’ai terminé à 176 lb. C’est normal, mais ça commençait à faire beaucoup pour une petite fille de 5 pieds 3  comme moi! » sourit la maman.

C’est donc un Elijah de 8,11 livres qui est né mercredi matin. « Je le reconnais, il est assez gros! », dit Selena en riant.

Selena occupe un emploi dans une animalerie de Sherbrooke, tandis que Joshua travaille pour une entreprise d’expédition. Le couple n’exclut pas d’avoir d’autres enfants, « mais disons que ça ne me dérangerait pas d’attendre plusieurs années! » avance Selena.

Puisque le territoire du CIUSSS de l’Estrie – CHUS englobe également le centre hospitalier de Granby, en Montérégie, l’établissement a officiellement vu naître deux autres bébés à cet endroit avant Elijah mercredi : une petite fille née à 4 h 55 et un garçon né à 5 h 6.