Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Sylvie Théberge sera candidate indépendante dans le district de Brompton, l’un des quatre districts de l’Arrondissement de Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville.  
Sylvie Théberge sera candidate indépendante dans le district de Brompton, l’un des quatre districts de l’Arrondissement de Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville.  

Un duo mère fille à l’hôtel de ville?

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Les prochaines élections municipales marqueront-elles l’arrivée d’un premier duo-mère-fille à l’hôtel de ville de Sherbrooke?

Un tel scénario, qui constituerait une première dans les annales politiques sherbrookoises, est devenu possible vendredi avec l’annonce de la candidature de Sylvie Théberge à titre de candidate indépendante dans le district de Brompton. Mme Théberge est en effet la mère de l’actuelle conseillère d’Ascot, Karine Godbout, qui sollicitera un renouvellement de mandat lors du scrutin du 7 novembre prochain.

« J’avoue que ça serait assez spécial de siéger avec ma fille à l’hôtel de ville, reconnaît d’emblée Sylvie Théberge. Je suis très fière d’elle. Je suis fière de voir tout ce qu’elle a fait depuis qu’elle est conseillère municipale. Je serais très heureuse de collaborer avec elle. »

Mais l’idée de siéger aux côtés de sa fille à l’hôtel de ville de Sherbrooke n’est pas la principale raison qui a amené Sylvie Théberge à poser sa candidature. Elle dit vouloir d’abord et avant tout « être à l’écoute des besoins des citoyens » du district de Brompton, qui possède à la fois des caractéristiques urbaines et rurales.

Karine Godbout

« Je veux être le trait d’union entre les citoyens de la partie urbaine et rurale de Brompton, dit-elle. Et avant de proposer quelque changement que ce soit, je veux d’abord aller à leur rencontre et les écouter. Pour moi, l’idée de les écouter dans ce qu’ils vivent au jour le jour, c’est ma priorité ».

Sylvie Théberge espère ainsi succéder à Nicole Bergeron, qui a déjà fait savoir qu’elle ne sollicitera pas un nouveau mandat en novembre prochain. 

Ex-conseillère municipale de Stoke, de 2009 à 2013, Sylvie Théberge est originaire de l’ancienne municipalité de Notre-Dame-des-Mères, située entre Stoke et l’ancien Canton de Brompton. Son père, Gaston Théberge, fut propriétaire d’un abattoir pendant de nombreuses années dans le 4e rang de Stoke. 

Elle et son conjoint, Normand Godbout, ont été propriétaires d’une ferme laitière avant de s’établir dans le développement Walllace, ce qui lui permet, dit-elle, de comprendre les enjeux de ce district.

« Il y a un bel équilibre actuellement dans le district qu’il faut préserver », dit-elle, en pensant à tous les services qu’offre le cœur villageois de Brompton, ainsi qu’aux espaces verts accessibles que l’on retrouve sur le territoire.

« Les familles amènent de la vie dans notre beau district, dit-elle. C’est ce qui permet de maintenir des commerces de proximité pour toute la population. Il ne faut pas perdre ça. »