Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Sherbrooke Citoyen a annoncé la candidature de Geneviève La Roche dans le district d’Ascot mardi matin.  
Sherbrooke Citoyen a annoncé la candidature de Geneviève La Roche dans le district d’Ascot mardi matin.  

Geneviève La Roche candidate dans Ascot

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’attente est terminée dans le district d’Ascot pour Sherbrooke Citoyen, alors que le parti a présenté Geneviève La Roche comme candidate dans ce district en vue des élections de novembre.

N’étant pas étrangère à l’arène politique, Mme La Roche travaillait jusqu'à tout récemment au bureau de circonscription de la députée provinciale solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie. Tout comme Raïs Kibonge, qui briguera le district du Lac-des-Nations, elle s’est dissociée de Mme Labrie pour prendre part à la course municipale avec Sherbrooke Citoyen.

« Ça fait des années que je m’implique comme citoyenne dans le milieu municipal, car j’aime la proximité de ce palier. Je me suis associé à Christine, car j’aimais sa vision, mais je voyais les élections qui approchent et je me suis lancée. Je veux pouvoir faire des changements positifs dans ma collectivité », explique celle qui habite le district d’Ascot.

Geneviève La Roche a choisi Sherbrooke Citoyen, car c’est un parti qui, selon elle, lui ressemble. « Les valeurs sociales, humaines et écologiques m’interpellent. C’est une magnifique équipe, qui fait de la politique pour les bonnes raisons », affirme-t-elle.

De beaux défis

Avec les enjeux de l’immigration, du Carré Belvédère et du boisé d’Ascot-Lennox, entre autres, celui ou celle qui occupera la poste de conseiller du district d’Ascot sera bien occupé, perspective qui n’effraie pas du tout Geneviève La Roche.

« J’ai énormément d’énergie et j’aime les défis, mais il faut que ça me rejoigne. Les enjeux du quartier m’interpellent beaucoup et je vais y mettre toutes mes forces », estime-t-elle.

Le programme de Geneviève La Roche va s’axer sur la vie de quartier, le sens de la collectivité et l’intégration. « Il faut que les gens arrêtent de devoir prendre leur voiture pour aller partout et qu’on leur offre des endroits pour marcher. Il faut des jardins collectifs et des commerces de proximité. Il faut aussi protéger nos espaces verts » énumère la candidate.

Dans ces espaces verts à protéger, le boisé d’Ascot-Lennox figure en haut de la liste de Mme La Roche. Elle souhaite établir un sentier cyclable et marchable, qui permettrait aux gens de voyager entre Ascot et Lennoxville en pleine nature. 

« C’est l’un des derniers boisés urbains de Sherbrooke. Il faut y faire attention et inciter les gens à en profiter. Je souhaite être innovante pour faire de ce boisé quelque chose d’unique, qui bénéficierait à tous les Sherbrookois », soutient Mme La Roche.

« En donnant ce genre de qualité de vie et de vie de quartier aux gens, on va se retrouver avec une société plus heureuse et en santé, physiquement et mentalement », précise-t-elle. 

Une candidate bien connue

Pour la cheffe de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin, cette candidature est la meilleure qui aurait pu arriver dans le district d’Ascot.

« Geneviève est déjà connue dans le quartier. Les gens reconnaissent son implication. Oui, ils vont peut-être être surpris de voir qu’elle se lance en politique, c’est seulement la continuité de tout ce qu’elle a déjà fait. Elle incarne parfaitement son territoire et sa collectivité », souligne Mme Beaudin.

Malgré qu’elle soit déjà connue dans le secteur, Geneviève La Roche compte bien retourner à la rencontre de ses voisins d’Ascot pendant la campagne. « Je vais continuer de parler aux gens, mais aussi de les faire parler entre eux. J’aime cette esprit de rencontre et je veux que les gens voient que, même s’il est bien différent, leur voisin partage avec eux des goûts et des valeurs », note Mme La Roche. 

Rappelons que la conseillère sortante du district d’Ascot, Karine Godbout, briguera un deuxième mandat en novembre et sera donc en compétition avec Geneviève La Roche.