Edwin Moreno a lancé sa campagne électorale et son programme, lundi.

Edwin Moreno veut travailler avec les citoyens

Edwin Moreno ne lâche pas. Après avoir été écarté comme candidat à l’investiture libérale dans Sherbrooke, le Sherbrookois d’origine colombienne a lancé sa campagne comme indépendant lundi soir. Pas question de parler de candidature symbolique pour M. Moreno : celui-ci pense tout avoir pour remporter la course et devenir député.

Historiquement, les candidats indépendants profitent d’une moins grande visibilité que les candidats qui font campagne sous les différentes bannières. « Je travaille sur ça, confie-t-il. Quand j’ai annoncé ma candidature, certains pensaient que ça allait être une candidature symbolique. On a des pancartes partout. Sur les réseaux sociaux, on est partout. On aimerait être invités aux débats. On va faire des vidéos pour répondre aux questions des débats, pour que les citoyens entendent mes positions. On va diffuser ces vidéos sur les réseaux sociaux. »

M. Moreno juge qu’être candidat indépendant lui permet plus de liberté, puisqu’il n’a pas à suivre de ligne de parti. « C’est très important, car ça va me permettre de travailler avec tout le monde. Une problématique qu’on voit depuis des années, dans la majorité des circonscriptions, surtout ici à Sherbrooke, c’est qu’il est difficile pour les députés fédéraux de travailler avec les différents paliers et avec les organismes du milieu, pour des questions idéologiques. Ils doivent pratiquement demander au chef pour faire avancer des dossiers. Dans mon cas, je vais pouvoir travailler avec tout le monde et faire avancer les dossiers », analyse celui qui s’est déjà présenté sous la bannière de Sherbrooke citoyen au palier municipal.

AbonnezvousBarometre

Selon M. Moreno, les citoyens sont fatigués de la chicane entre les partis politiques. « Il y a des dossiers qui n’avancent pas depuis des années à cause des chicanes entre ces partis. [...] Je ne fais pas de propositions très vagues. Je fais des propositions sérieuses. On va travailler ensemble, avec les citoyens. Les partis politiques font des propositions très vagues », mentionne l’homme bien impliqué dans le milieu communautaire à Sherbrooke.

Programme

Le programme d’Edwin Moreno, disponible sur son site web, compte une dizaine de pages. L’environnement est au cœur des priorités de l’aspirant député. « La première chose, c’est que Sherbrooke devienne une vitrine internationale sur la protection de l’environnement. Un autre but, c’est de réduire la pauvreté et les inégalités. On va travailler en ce sens en ce qui concerne les logements sociaux. Il y a une pénurie à Sherbrooke. Nous comptons travailler très fort pour ça », résume M. Moreno.