Serge Simard est le député sortant du Parti libéral du Québec dans Dubuc.

Serge Simard en danger dans Dubuc

Les électeurs de la circonscription de Dubuc pourraient fort bien porter un député caquiste au pouvoir. Avec 40,1 % des intentions de vote, le parti de François Legault mène largement dans les sondages de la circonscription actuellement représentée par le libéral Serge Simard. Une circonscription qui a longtemps été partagée entre le Parti libéral et le Parti québécois.

Le sondage réalisé par la firme Mainstreet Research pour le compte de Groupe Capitales Médias (GCM) a été effectué le 18 août dernier auprès de 567 électeurs. Les résultats confirment que Dubuc n’échappe pas à la tendance provinciale qui prévoit un gouvernement caquiste au scrutin du 1er octobre prochain. Notons que le sondage a été construit en fonction des partis et non pas des candidats, puisque la date butoir des investitures n’est toujours pas passée. Les sondés ont donc été questionnés sur le parti pour lequel il comptait voter.

Alors que la Coalition avenir Québec, qui est représentée par l’ex-conseiller municipal François Tremblay dans Dubuc, arrive bonne première avec 40,1 %, le Parti libéral arrive en deuxième position dans les intentions de vote, avec 27,8 %. C’est donc dire que le député sortant Serge Simard se retrouve présentement en danger, a affirmé le vice-président de Mainstreet Research, Steve Pinkus.

Le Parti québécois arrive bon troisième, avec 19,9 % des intentions vote. Le parti est représenté par Marie-Annick Fortin.

« Outre la grande région métropolitaine de Montréal et celle de Québec, la CAQ mène dans pratiquement toutes les circonscriptions des régions. La différence, avec d’autres circonscriptions, c’est que le Parti libéral et le Parti québécois sont souvent au coude à coude, mais dans Dubuc, les libéraux sont plus forts que les péquistes, sûrement parce que le député sortant est libéral », a expliqué M. Pinkus.

L’ex-conseiller municipal François Tremblay porte les couleurs de la Coalition avenir Québec dans Dubuc.

Une circonscription partagée
La circonscription de Dubuc a tantôt porté au pouvoir des péquistes, tantôt des libéraux. Souvenons-nous que Serge Simard avait battu le péquiste Jean-Marie Claveau en 2014. Ce dernier avait lui-même battu Serge Simard quatre ans auparavant. M. Simard avait été élu une première fois en 2008, lors de la retraite du péquiste Jacques Côté, qui avait tenu le fort durant 10 ans.

Quant à Québec solidaire, le parti ne récolte que 6,8 % des intentions de vote dans Dubuc. Précisons que le parti de Manon Massé et de Gabriel Nadeau-Dubois n’avait toujours pas annoncé de candidat au moment du sondage. Québec solidaire sera finalement représenté par Marie-Francine Bienvenue.

Tous les autres partis, que ce soit le Parti vert ou le Parti conservateur du Québec, récoltent quant à eux 5,4 %. « Souvent, lorsque les candidats de tous les partis ne sont pas connus et que la campagne n’est pas commencée, les électeurs choisissent cette catégorie », a souligné Steve Pinkus.

La marge d’erreur du sondage est de 4,1 %.

Marie-Annick Fortin représente le Parti québécois dans Dubuc.