1 G$ pour des «maisons des aînés» au lieu des CHSLD, promet la CAQ

MONTRÉAL — Un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) investira au moins 1 milliard $ dans un premier mandat pour remplacer des Centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) par des «maisons des aînés», plus confortables, a annoncé le chef caquiste, François Legault, de passage à Salaberry-de-Valleyfield au jour 2 de la campagne électorale.

Il s’est engagé à entamer rapidement une consultation auprès des usagers, du personnel et des architectes pour construire une trentaine de «maisons des aînés» d’inspiration scandinave d’ici quatre ans.

La CAQ estime que cette première phase coûtera 1 milliard $ en immobilisations, et 245 millions $ par année en dépenses d’exploitation.

«C’est sûr que ça veut dire des investissements importants, mais ça doit être une priorité, dans une société qui est moderne, d’aider nos aînés», a déclaré M. Legault devant un petit groupe d’aînés à Salaberry-de-Valleyfield, vendredi.

Il sera possible, selon M. Legault, d’aller chercher ce milliard de dollars dans le Plan québécois des infrastructures, qui planifie des investissements de plus de 100 milliards $ sur 10 ans, notamment dans le réseau routier.

Les dépenses d’exploitation apparaîtront, quant à elle, dans le cadre financier que la CAQ compte présenter plus tard dans la campagne.

D’ici 2038, selon le plan de la CAQ, toutes les places existantes en CHSLD auront été converties en «lieux de qualité, climatisés, plus spacieux et possédant un concept architectural complètement revu».

Dans une vidéo léchée mise en ligne vendredi matin, la CAQ présente son concept, «le projet d’une génération», pour remplacer les CHSLD «que tout le monde redoute».

En apparence, il s’agit de logements de luxe pour «celles et ceux qui ont travaillé sans compter et qui ont tout donné pour bâtir la société qui est la nôtre».

Au moins deux bains

Dans la vidéo, on les décrit comme des «petites unités de vie climatisées» accueillant un maximum de 70 à 130 personnes et comprenant des aires de circulation «sécuritaires et verdoyantes».

Le coût maximum pour l’usager sera le même qu’en CHSLD: 1867 $ par mois.

La CAQ dit souhaiter des milieux de vie confortables pour les aînés, avec des repas adaptés et un nombre adéquat de préposés pour s’occuper d’eux. Le chef caquiste promet que les usagers auront «un minimum» de deux bains par semaine.

Selon lui, les plus récents chiffres démontrent qu’il y a présentement 2600 personnes au Québec qui attendent une place en CHSLD.

«Tant qu’à construire des nouvelles places, pourquoi on ne développe pas un nouveau concept?» a-t-il insisté, se disant allergique à l’acronyme CHSLD, qui rebute les gens qui, de toute façon, «mélangent les lettres».

De Trois-Rivières où il faisait campagne vendredi, le premier ministre sortant et chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, a soutenu que la mise à niveau des CHSLD était déjà commencée. «Ce que j’entends, ça semble effectivement confirmer les orientations actuelles du gouvernement», a-t-il affirmé.