Samuel Côté, candidat aux élections dans le district quatre à Magog.

Élection municipale: Samuel Côté prêt à relever le défi

La bataille que devra mener Samuel Côté pour l'emporter dans le district numéro quatre à Magog ne sera pas de tout repos. Mais le candidat de 29 ans, fils du conseiller Pierre Côté, se dit prêt à relever le défi qui l'attend.
Nouveau venu en politique, M. Côté affrontera l'ancien conseiller et ex-candidat à la mairie Michel Bombardier, qui souhaite effectuer un retour au conseil municipal après quatre ans d'absence.
Bien qu'il aurait sans doute quelques critiques à formuler à l'endroit de Michel Bombardier, le candidat préfère ne pas attaquer de front ce vétéran de la politique municipale. « Je n'ai jamais eu de problème avec lui. Je considère que c'est un bon politicien », affirme-t-il.
Néanmoins, il laisse entendre que son adversaire et lui-même n'ont pas tout à fait la même approche. « J'ai une vision un peu plus à long terme et plus axée sur le développement économique », fait-il valoir.
Samuel Côté révèle qu'il s'intéresse à la politique de longue date. « Je me suis impliqué dans différentes choses, au fil des années, et à chaque fois c'était le conseil municipal qui avait le dernier mot. Lorsque des choses changent dans la ville, c'est souvent passé par le conseil avant. »
Sans surprise, le candidat reconnaît que son père l'a inspiré durant les dernières années. « La passion de mon père pour la politique municipale m'a donné le goût encore plus », confie-t-il.
Travaillant comme ambulancier, M. Côté aimerait aider à faire croître l'offre d'activités sportives et de loisir à Magog. Il suggère notamment d'agrandir le parc Maurice-Théroux grâce aux terrains de l'ancien écocentre de la municipalité.
« Le contrôle de la dette et des dépenses de la ville est une autre de mes priorités. Et je voudrais qu'on s'organise pour bien expliquer aux gens tout ce qui concerne le budget et la dette. Je sens que, dans la population, ces éléments-là provoquent de l'inquiétude », remarque-t-il.