Le prêt de matériel s’organise auprès des élèves.
Le prêt de matériel s’organise auprès des élèves.

Écoles : des iPad encore à venir

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) prêtera quelque 1350 appareils électroniques à des élèves. Si la majorité de l’équipement a déjà été distribué, les tablettes iPad commandées ne sont toutefois pas toutes arrivées.

Il s’agit du dernier bilan tracé par l’organisation scolaire. Celle-ci a reçu 1100 demandes de prêts pour des portables, auxquels s’ajoute une flotte de 250 iPad.

Jusqu’ici, environ 75 % des portables ont été prêtés par les écoles, tandis que le service des technologies de l’information de la CSRS doit fournir le matériel restant.

Les iPad commandés ne sont toutefois pas tous arrivés en raison d’un retard de livraison d’Apple, selon l’organisation. La CSRS a reçu mardi une première commande de 50 iPad, qu’elle devra préparer et livrer dans les écoles. Il est difficile, pour le moment, de dire à quel moment les élèves recevront l’équipement.

Rappelons que lors de l’annonce de la réouverture des écoles, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge avait annoncé un déploiement de prêts de matériel dans l’ensemble de la province. Québec a réservé 15 000 iPad pour les commissions scolaires qui souhaitaient en faire l’acquisition. La Presse écrivait ce week-end que les tablettes attendues ne seraient pas remises avant la fin du mois. Les directions des écoles primaires et secondaires, écrivait le quotidien, avaient jusqu’au 14 mai pour faire connaître leurs besoins. 

À la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC), on attend toujours des nouvelles pour la livraison de l’équipement. La CSHC fait partie des organisations qui souhaitaient obtenir des tablettes d’Apple. L’organisation indiquait, mardi, qu’elle n’a reçu que des cartes LTE de Telus. 

La CSHC a mis sur pied depuis quelques semaines un service de ressources informatiques afin de répondre aux besoins des élèves. Celui-ci reçoit en moyenne une dizaine d’appels d’élèves par jour. Les demandes portent essentiellement sur des mots de passe oubliés, avance l’organisation.