La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) ira de l'avant comme prévu avec la construction de l'école C, mais elle devra le faire en deux temps.

École C : la CSRS ira de l'avant avec 14 classes

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) ira de l'avant comme prévu avec la construction de l'école C, mais elle devra le faire en deux temps.
La CSRS espérait obtenir le feu vert de Québec pour que son projet de construction passe de 14 à 21 classes, mais en juillet, la députée de Richmond, Karine Vallières, a fait savoir que l'organisation n'obtiendrait pas les sommes nécessaires à ce moment-ci pour 21 classes. La CSRS avait déjà obtenu l'aval pour construire un édifice de 14 classes.
Dès le départ, l'organisation souhaitait construire une école de 21 classes à l'angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Matisse, dans le secteur Rock Forest. Elle a toutefois revu le projet en diminuant le nombre de classes afin d'avoir plus de chance de recevoir le financement. Les plans devaient toutefois prévoir un possible agrandissement. La pression démographique se fait particulièrement sentir dans ce secteur.
Aucun porte-parole n'était disponible lundi. L'organisation a indiqué qu'elle avait été déjà informée de la situation; elle n'a toutefois pas encore reçu de lettre officielle.
Le gouvernement libéral a procédé à une série d'annonces en Estrie pour l'agrandissement de certaines écoles, dont les écoles primaires Jean-XXIII à Sherbrooke, Saint-Pie-X à Magog et la Voie-Lactée, à Notre-Dame-des-Bois. L'école Pie-X de l'Assomption bénéficiera quant à elle d'un vrai gymnase à la suite des dernières annonces.
La CSRS espérait que l'ajout du nombre de classes à l'école C fasse partie du lot. Des demandes avaient aussi été déposées pour des gymnases aux écoles des Avenues (pavillon Laporte) et Sylvestre.
Rappelons que la pression démographique se fait aussi sentir sur d'autres écoles. C'est le cas à la Source-Vive, à Ascot Corner, et à Jardins-des-Lacs, à Saint-Denis-de-Brompton.