La direction de la santé publique de l’Estrie a annoncé mercredi une éclosion de COVID-19 au sein du personnel et des patients du Centre hospitalier de Granby (CHG).
La direction de la santé publique de l’Estrie a annoncé mercredi une éclosion de COVID-19 au sein du personnel et des patients du Centre hospitalier de Granby (CHG).

Éclosion à l’hôpital de Granby et bilan alourdi au CHSLD de Lambton

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le bilan de l’éclosion du coronavirus continue de s’accentuer au CHSLD de Lambton. Alors que les résidents testés positifs à la COVID-19 sont transférés vers le Centre de confinement communautaire de Sherbrooke, on dépiste presque tous les jours de nouveaux cas chez les résidents et les employés. Mercredi encore, deux employés et trois résidents supplémentaires ont été trouvés positifs à la COVID 19, ce qui porte le total à 22 résidents et 19 employés touchés.

Le petit CHSLD situé dans la région du Granit compte 29 résidents. C’est donc dire que 75 % des résidents font face au virus. Quatre d’entre eux sont déjà décédés des complications liées au coronavirus alors que quatre résidents sont maintenant considérés rétablis.

« À la demande du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, une équipe de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec viendra faire des observations au CHSLD de Lambton. Cette équipe d’experts sera présente, sur les trois quarts de travail, pour porter un regard externe sur l’organisation du travail des équipes afin de nous aider à identifier, s’il y a lieu, des zones d’amélioration en matière de prévention et contrôle des infections dans ce milieu. Notre établissement accueille avec enthousiasme ce soutien », a-t-on indiqué mercredi après-midi du côté du service des communications du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé s’est réjoui de cette visite d’une équipe d’experts dans cette installation durement touchée. « Moi ce que je veux m’assurer, c’est est-ce que le programme de prévention et de contrôle des infections (PCI) a été respecté? Si le PCI a été respecté, si les gens ont fait leur travail, alors je n’ai pas d’enjeux avec ça. C’est sûr que le virus est virulent, il est sournois. Des cas dans des CHSLD, il va y en avoir, toujours. C’est malheureux, mais en même temps, il faut voir comment on peut contrôler l’éclosion », a-t-il déclaré lors d’un point de presse mardi.

Le petit CHSLD situé dans la région du Granit compte 29 résidents. C’est donc dire que 75% des résidents font face au virus.

Les résidents malades du CHSLD de Lambton ont été transférés au Centre de confinement communautaire de Sherbrooke. Jeudi dernier, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a signalé le début d’une éclosion à cet endroit : « moins de cinq » employés travaillant en « zone rouge » (avec des patients contaminés) étaient positifs au coronavirus. Le bilan est resté inchangé depuis.

Par ailleurs, la direction de la santé publique de l’Estrie a annoncé mercredi une éclosion de COVID-19 au sein du personnel et des patients du Centre hospitalier de Granby (CHG). Dans son relevé quotidien, la Santé publique évoque «moins de cinq cas» au CHG.

Il s’agit d’une quatrième éclosion active dans les installations du CIUSSS de l’Estrie-CHUS plus de celles au CHSLD de Lambton et  au Centre de confinement communautaire de Sherbrooke.

En effet, on retrouve aussi une éclosion dans la ressource intermédiaire l’Orchidée, établie dans le réseau local de services (RLS) de la Pommeraie : les huit résidents de l’endroit sont tous atteints du coronavirus. À ceux-ci s’ajoutent cinq membres du personnel.

Bilan de la journée

La Santé publique de l’Estrie a ajouté 13 résidents positifs de plus à son bilan de mercredi, dont cinq Sherbrookois, un résident de la région du Granit et six de la Haute-Yamaska.

Il ne reste plus qu’une seule personne hospitalisée.

La région de l’Estrie demeure au niveau de préalerte jaune. L’un des critères pour diminuer le niveau d’alerte serait de réussir à atteindre la barre des 20 nouveaux cas par jour pour un million d’habitants. Avec sa population d’environ 500 000 personnes, l’Estrie doit donc atteindre une moyenne d’environ 10 nouveaux cas par jour.

La moyenne des cas, au cours des sept derniers jours, est de près de 18 nouveaux cas par jour.

La plupart des éclosions en cours sont demeurées stables mercredi. Une nouvelle éclosion dans une entreprise sans service à la clientèle direct dans le RLS du Val-Saint-François a toutefois été déclarée avec moins de cinq cas confirmés de COVID-19.

Bilan de l’Université de Sherbrooke

Comme prévu, l’Université de Sherbrooke a divulgué mercredi le nombre de cas de COVID déclarés sur son campus. Celui-ci se situe à 36, dont 19 cas à la faculté d’éducation et 6 à la faculté de droit. 

Rappelons que des étudiants au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, en éducation, ont dû retourner temporairement à l’enseignement en ligne en raison de la déclaration de plusieurs cas. Ceux-ci sont liés à une éclosion à la microbrasserie Le Refuge du Brasseur, située tout près du campus principal.

Affluence au CHSLD d’Asbestos

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a ouvert un point de service pour le dépistage de la COVID-19 lundi à Asbestos. Or celui-ci est pris d’assaut par les Estriens las d’attendre au centre de dépistage désigné de Sherbrooke.

« Nous rappelons que le point de service de dépistage d’Asbestos ne constitue pas une alternative pour la population de Sherbrooke et des environs ni pour celle des régions limitrophes. La capacité de dépistage est adaptée à la population locale », insiste-t-on du côté du CIUSSS.


- Avec la collaboration d'Isabelle Pion