Récemment, on apprenait qu'une course à trois se dessinait pour l'implantation du projet Divertigo, qui avait d'abord été proposé à Magog. Bromont, Granby et Coaticook sont dans le peloton de tête a indiqué récemment à La Voix de l'Est le promoteur Marco Patry.

Divertigo sur le neutre à Sherbrooke

Destination Sherbrooke assure ne pas avoir jeté la serviette dans le dossier Divertigo, mais le projet semble être au neutre.
Des propositions ont été faites au promoteur du projet d'implantation d'infrastructures d'hébertisme urbain, mais on n'a pas trouvé de terrain d'entente, commente Lynn Blouin, directrice de la promotion chez Destination Sherbrooke.
« Des rencontres ont eu lieu. Nous avons proposé deux emplacements, mais dans le deux cas, il n'y a pas eu d'entente », dit-elle.
« Il devait y avoir toutefois changement de zonage pour réaliser le projet sur les deux sites. »
Récemment, on apprenait qu'une course à trois se dessinait pour l'implantation du projet Divertigo, qui avait d'abord été proposé à Magog. Bromont, Granby et Coaticook sont dans le peloton de tête a indiqué récemment à La Voix de l'Est le promoteur Marco Patry. Ce dernier souhaite choisir d'ici la fin septembre un site pour son projet.
Mme Blouin mentionne qu'il a été proposé l'installation d'une tyrolienne qui irait du parc Blanchard au parc des Quatre-Pins, par-dessus la rivière Magog. Les gens de la division des parcs de la Ville de Sherbrooke n'ont pas retenu le projet. On a ensuite proposé un site situé à proximité du parc Blanchard, mais le promoteur n'était pas chaud à l'idée d'y installer son projet.
« Nous n'avons pas eu d'autres signaux de sa part. Nous n'avons pas jeté la serviette. Il peut aller vers la ville qu'il veut. Nous l'avons accompagné autant que possible pour examiner les possibilités. Nous sommes toujours disponibles », assure-t-elle.
« Divertigo est un projet qui cadrait bien dans notre philosophie de développement des parcs. »
À La Voix de l'Est, M. Patry a mentionné que Coaticook avait démontré « un grand intérêt » pour accueillir rapidement le projet. Sherbrooke ne ferait plus partie du peloton de tête.