Photo prise lors d’une soirée de vulgarisation scientifique organisée par l’initiative étudiante PAINtalks.
Photo prise lors d’une soirée de vulgarisation scientifique organisée par l’initiative étudiante PAINtalks.

Deux projets de l’UdeS couronnés au gala Forces Avenir

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Deux projets de l’Université de Sherbrooke (UdeS) se sont distingués au gala Forces Avenir qui se déroulait virtuellement cette année. L’initiative Bien-être numérique a été nommée projet par excellence alors que le projet PAINtalks s’est vu octroyer un prix dans la catégorie Société, communication et éducation.

L’organisme à but non lucratif Bien-être numérique, qui invite les jeunes à réfléchir à la place qu’occupent Internet, les téléphones intelligents et les réseaux sociaux dans leur vie, a remporté le Projet par excellence accompagné d’une bourse de 15 000 $.

Grâce à son atelier scolaire Autodéfense numérique, le projet a pu sensibiliser plusieurs élèves de la 3e à la 5e année du secondaire aux enjeux des technologies numériques. Celui-ci a aussi su adapter son offre face au contexte pandémique actuel en créant un dossier spécial Le numérique au temps du confinement qui offre aux jeunes l’occasion de s’exprimer sur l’utilisation des écrans en période de confinement.

Charles-Antoine Barbeau-Meunier, étudiant au double doctorat en médecine et en neuro-imagerie, lors d’un atelier Autodéfense numérique.

PAINtalks a pour sa part été couronné dans la catégorie Société, communication et éducation pour l’organisation de soirées de vulgarisation sur les récentes avancées scientifiques en lien avec la douleur. Le Réseau québécois des étudiants-chercheurs sur la douleur (RQECD) a ainsi remporté une bourse de 4 000 $ et un trophée Avenir.

D’autres finalistes récompensés

Les membres du projet OZERO, qui était en lice dans la catégorie Environnement, ne sont toutefois pas repartis les mains vides. Les étudiants de la Faculté de génie qui s’attaquent à la problématique de la propagation des espèces exotiques envahissantes dans les lacs au Québec ont reçu une bourse de 2 000 $ pour l’élaboration de leur technologie novatrice qui permet de décontaminer la tuyauterie interne des embarcations nautiques avant leur mise à l’eau.

Deux étudiants, Julien Pinsonneault et Jérémie-Billal Lardi ont aussi représenté l’Université de Sherbrooke dans la catégorie Personnalité 1er cycle, alors que Marie-Pierre Cyr, candidate au doctorat en sciences de la santé, figurait parmi les trois finalistes de la catégorie Personnalité 2e et 3e cycles. Ils ont tous été récompensés pour leur engagement social et communautaire par une bourse de 2 000 $.

En somme, l’UdeS a récolté 27 000 $ en bourses au cours de l’événement animé virtuellement par Stéphan Bureau les 7 et 8 octobre 2020. Forces Avenir est un concours interuniversitaire qui récompense l’engagement bénévole des étudiants depuis 1999.