Deux photos rappelleront Badawi dans les ambassades

Des clichés de la photographe amateur Caroline Custeau qui mettent en vedette la femme de Raif Badawi, Ensaf Haidar, prendront la direction de l’Europe.

Après avoir été exposées pendant plusieurs mois au Musée canadien pour les droits de la personne de Winnipeg, les photos de la Sherbrookoise pourront être vues dans les ambassades canadiennes de Lisbonne et de Madrid.

Que ce soit les photos ou les vigiles, tous les moyens sont bons pour sensibiliser la population à la réalité de Raif Badawi et de sa famille. « Je suis contente que les photos voyagent, car ça démontre la solidarité des gens de Sherbrooke, affirme Mme Custeau. Il faut en parler. Ça fait qu’on n’oublie pas Raif, ce qui est super important. Comme il n’est pas tombé en oubli, il n’a pas reçu plus de 50 coups de fouet », rappelle-t-elle.

De plus, grâce à la mobilisation, il y a un intérêt de la population face à l’actualité de ce pays. « On parle de plus en plus des violations des droits humains en Arabie saoudite. Chaque semaine, ça revient dans l’actualité. De plus, le Canada se pose des questions sur les liens économiques entre les deux pays », analyse Mme Custeau.

Caroline Custeau aimerait bien que les choses avancent et qu’une action concrète soit posée par le gouvernement canadien dans ce dossier. « Au Canada, on attend que M. Trudeau bouge, indique-t-elle. On nous dit qu’il y a des choses qui se passent par en dessous, mais que ça ne fait pas beaucoup d’éclat. On attend des résultats. »

Dans le monde

Si l’histoire de Raif Badawi est bien connue par les Canadiens, les Européens démontrent également leur solidarité. Le blogueur est bien connu de l’autre côté de l’océan.

« Raif est déjà très populaire en Europe, assure Caroline Custeau. Vienne fait des vigiles en même temps que nous. Ils sont aussi rendus à leur 170e vigile. Ça continue de bouger en Europe. La solidarité, on la sent. »

De plus, de nouveaux moyens de pression seront exercés par les supporters de Raif Badawi, assure Mme Custeau. « Amnistie relance sa campagne. Une autre pétition sera déposée à M. Trudeau prochainement. Même si les gens ont déjà signé au moment où M. Harper était au pouvoir, ils peuvent aussi signer la nouvelle », résume-t-elle.

Les supporters de Raif peuvent accéder à la pétition destinée à Justin Trudeau à ce lien : https://agir.amnistie.ca/page/17952/petition/1