La rue Wellington Nord sera fermée complètement entre les rues Frontenac et Albert à partir du 18 septembre.

Deux mois de travaux sur Wellington Nord

Les entraves se multiplieront au centre-ville à partir de la semaine prochaine. En plus du chantier de la rue des Grandes-Fourches qui se poursuivra, la rue Wellington Nord sera fermée entre les rues Frontenac et Albert pendant un maximum d’un mois, probablement à partir du 18 septembre, alors que des travaux se poursuivront pendant un mois par la suite. En contrepartie, le stationnement sera gratuit dans les stationnements Webster et de la Grenouillère.

L’essentiel des travaux se tiendra à l’intersection avec la rue Meadows. « Nous devrons toutefois réquisitionner de l’espace supplémentaire pour entreposer les matériaux et pour avoir un espace de recul. Nous devons fermer une plus grande partie de la rue que ce que nous prévoyions au départ. Nous avons déjà rencontré les commerçants », explique Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke. 

À LIRE AUSSI: Des travaux majeurs à venir sur Wellington et Bowen

Les travaux sont rendus nécessaires pour réaliser la séparation des réseaux pluviaux et sanitaires, une opération prévue sur plusieurs dizaines d’années et qui coûtera, à terme, 500 M$. La Ville profite de la reconfiguration de la rue des Grandes-Fourches pour travailler près de la rivière.

Les excavations seront particulièrement profondes, soit de cinq mètres, et nécessiteront l’utilisation d’outils particuliers, explique Jean-Pierre Fortier, chef de la division des eaux et de la construction à la Ville. « La rue Meadows sera entièrement fermée. Des clôtures rigides seront installées autour du périmètre des travaux, si bien qu’il sera impossible de traverser la rue Meadows du côté est. Les piétons pourront circuler sur la rue Wellington, mais devront contourner les clôtures pour se rendre à certains commerces. »

Les terrasses dans la zone touchée seront aussi retirées.

Des signaleurs seront présents à l’approche du chantier, entre autres au coin des rues Frontenac et Wellington, au coin de la rue Albert et au coin Meadows et Wellington. D’autres signaleurs pourraient être ajoutés au besoin.

Stationnement gratuit

Le maire Steve Lussier était heureux d’annoncer que le conseil avait décidé de rendre gratuit, pour la durée des travaux, le stationnement sur la rue Frontenac jusqu’à Dufferin, sur une partie de la rue Wellington Nord et dans les stationnements Webster et de la Grenouillère. Cette mesure, qui coûtera environ 21 000 $ à la Ville, était réclamée par les commerçants. Des autocollants seront apposés sur les horodateurs. Les utilisateurs de l’application B-Citi seront informés de la gratuité quand ils entreront le numéro de leur case de stationnement.

« Nous avons demandé aux commerçants de limiter la grosseur des camions de livraison. L’équipe de construction acheminera les poubelles vers des sites accessibles pour la collecte. La rue Wellington demeure sous la surveillance de caméras pour nous assurer que tout se passe bien », ajoute Jean-Pierre Fortier.

Une fois les travaux de la Ville terminés, au bout de quatre semaines, il restera des travaux de surface de même que des travaux de Bell qui devraient durer un autre mois. La fermeture de la rue Wellington Nord devrait alors être partielle. Les dernières entraves pourraient être retirées vers la mi-novembre.

Si le chantier de la rue des Grandes-Fourches se poursuit, la Ville espère pouvoir ouvrir rapidement une voie à sens unique vers la rue King Ouest pour faciliter la circulation.

Le directeur de Commerce Sherbrooke, Charles-Olivier Mercier, indique que les commerçants de la rue Wellington ont été rencontrés et qu’un lien sera assuré pour apporter des améliorations si nécessaire. Tous les commerces demeurent ouverts pendant les travaux.

Caroline Gravel mentionne par ailleurs qu’il s’agit d’une bonne répétition pour les chantiers majeurs qui toucheront le centre-ville pour les trois prochaines années. « C’est une espèce de bêta tester. Ce qui s’en vient sera énorme. On parle autant de la démolition de trois structures sur Terrill, du réaménagement des berges, de la construction du pont des Grandes-Fourches, de la construction du lieu de diffusion, de la reconstruction du stationnement de la rue du Dépôt, de la construction du pôle multimodal et de la démolition de neuf bâtiments sur la rue Galt Ouest. »

La démolition sur Galt Ouest est prévue à la fin de l’automne ou au début de l’hiver.

Annie Faucher, vice-présidente de l’Association des gens d’affaires du centre-ville, craint que l’entreposage des matériaux sur la rue Wellington Nord nuise aux commerces. « La façade, c’est l’image du commerce. » Elle se réjouit néanmoins de la gratuité des stationnements. « C’est à nous d’être proactifs aussi. Le canal de communication est ouvert avec la Ville. »

Les détails concernant les entraves se trouvent sur le site de la Ville à sherbrooke.ca/grandesfourches