Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international et de la Francophonie, serre la main de Félix Boulanger Martin, participant à un projet d'employabilité, sous le regard fier de Mohamed Soulami, directeur général d'Actions Interculturelles.

Deux millions $ pour favoriser l'employabilité des jeunes

« Ça été difficile au début. Mais jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, j'ai appris petit à petit. Peut-être pas aussi vite qu'on aurait voulu, mais je remercie mon employeur pour sa patience et merci d'avoir cru en moi. On est tous gagnants à croire au potentiel de chacun. »
Félix Boulanger Martin est un des 79 Québécois qui ont participé au cours de la dernière année aux programmes d'insertion en emploi offert par Actions interculturelles. Grâce à cette initiative, Félix a trouvé sa place sur le marché du travail et c'est pour que 160 autres jeunes d'origines québécoise et immigrante trouvent leur place au sein de la société que le gouvernement du Canada annonçait, hier, près de 2 M$ d'investissement dans deux programmes, soit VIP compétences et Pour une carrière d'excellence.
Témoignage
Depuis que Félix est en âge de travailler, il avait toujours eu des emplois à temps partiel de courte durée. Puis, il s'est inscrit au programme VIP Compétences. Grâce à l'accompagnement reçu, le Sherbrookois de 27 ans travaille à temps plein depuis 14 mois chez Les Aliments Jardi.
« Avant, la peur de ne pas être capable de réussir était un obstacle majeur et je rechignais à entreprendre des démarches pour me trouver un travail, car je craignais de ne pas avoir les qualités que les employeurs recherchaient. Finalement, c'est dans un domaine où je n'avais jamais pensé chercher, le monde industriel, que j'ai trouvé mon premier véritable emploi à temps plein. Selon mon expérience, le programme VIP Compétences est pertinent et essentiel pour des gens comme moi qui ont peur de foncer et qui ont besoin de savoir qu'ils ont quelqu'un derrière eux pour les aider », a expliqué Félix en conférence de presse.
La ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, au nom de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a pris la parole pour annoncer l'investissement qui permettra aux jeunes Québécois, de 16 à 30 ans, de développer de nouvelles compétences et d'acquérir de l'expérience sur le marché du travail.
« On a eu des témoignages pour démontrer à quel point ces programmes peuvent changer des vies en accompagnant les jeunes, mais aussi en accompagnant les employeurs. Parce que d'embaucher des personnes qui ont des difficultés ou pour qui c'est leur premier emploi au Québec, ça représente un défi. C'est un très beau projet », a souligné la ministre fédérale.
43 employeurs
L'entreprise Les Aliments Jardi fait partie des 43 employeurs qui ont participé aux programmes d'insertion en emploi offert par Actions interculturelles au cours de la dernière année.
« Je suis contente du renouvellement de ces programmes qui sont bénéfiques pour toute la société, incluant les employeurs », a mentionné la directrice des ressources humaines chez Les Aliments Jardi, Sabiha Latrach qui apprécie l'encadrement offert par Actions Interculturelles.
« C'est pour des jeunes comme Félix qu'on se lève chaque matin », a révélé le directeur général d'Actions Interculturelles, Mohamed Soulami, ému par le témoignage du jeune homme.