Deux Canadiens sont morts dans la double explosion à Beyrouth le 4 août, qui a fait plus de 171 morts.
Deux Canadiens sont morts dans la double explosion à Beyrouth le 4 août, qui a fait plus de 171 morts.

Deux Canadiens sont morts dans les explosions à Beyrouth

AFP
Agence France-Presse
MONTRÉAL — Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé vendredi la mort de deux Canadiens dans la double explosion qui a ravagé la capitale libanaise Beyrouth le 4 août et fait plus de 171 morts.

«Aujourd’hui, je me joins aux Canadiens partout au pays pour pleurer la perte de deux citoyens canadiens dans l’explosion tragique à Beyrouth, au Liban», a déclaré le premier ministre canadien, dans un communiqué.

«Notre priorité absolue est de veiller à ce que les Canadiens et leurs familles qui ont été touchés par l’explosion disposent de l’aide consulaire nécessaire pour traverser cette période difficile», a-t-il précisé.

En outre, les citoyens libanais qui se trouvent temporairement au Canada ont « la possibilité de prolonger leur séjour s’ils ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de l’explosion ».  

Lundi, M. Trudeau avait annoncé que l’aide du Canada à la population libanaise allait passer de 5 à 30 millions de dollars canadiens (19 millions d’euros) afin de « répondre aux besoins immédiats de la population ».

Ottawa s’est également engagé à égaler les dons des particuliers au Fonds canadien de secours pour le Liban jusqu’à 5 millions de dollars.

La déflagration gigantesque survenue le 4 août au port de Beyrouth a aussi fait plus de 6500 blessés. Elle a déclenché une colère de la rue face à laquelle le gouvernement du premier ministre Hassan Diab a dû présenter sa démission.