Deux brigadiers pour l'école de la Croisée

SHERBROOKE - La première rentrée des élèves de l'école de la Croisée, située sur le boulevard René-Lévesque, se déroulera en présence de deux brigadiers. Le conseil municipal a entériné la création d'un poste de brigadier et l'ajout d'une deuxième ressource pour une période temporaire.

Les brigadiers seront donc en poste dès la rentrée, au carrefour giratoire de la rue Matisse. Dans le sommaire décisionnel de la Ville de Sherbrooke, on indique que le rapport de la direction des travaux majeurs établit un risque suffisant pour justifier la présence d'un préposé. La création de ce poste aura un impact de 16 000 $ sur la masse salariale en excluant les avantages sociaux et les cotisations de l'employeur.

L'indice de danger a été établi en fonction du débit véhiculaire par heure (575 véhicules), du nombre d'écoliers marcheurs (176) et de la vitesse pratiquée sur le boulevard (30 km/h). Cet indice s'élève à 9,8. À partir d'un indice de 21, on juge la présence de feux de circulation nécessaire.

On tient aussi compte du fait que le passage piétonnier est situé dans un carrefour giratoire, que le passage est décalé et oblige de traverser en deux séquences et que le secteur en question en nouveau, avec une configuration particulière.

Pour cette raison, la présence d'un deuxième brigadier a été jugée nécessaire au moment de la mise en service pour une période d'essai de trois mois. Ce deuxième préposé sera issu d'une banque d'employés temporaires. Après trois mois, la situation sera réévaluée pour déterminer s'il est essentiel de garder le deuxième brigadier.

La conseillère Annie Godbout s'est réjouie de cette nouvelle. «C'est rassurant qu'on prévoie tout de suite le coup et qu'on se donne la possibilité de s'adapter.»