Deux autres semaines pour compléter le chantier sur de Portland

Il faudra compter deux autres semaines de travaux pour compléter l’important chantier du boulevard de Portland. Tout dépendra encore une fois de la météo capricieuse qui règne depuis plusieurs semaines.

On doublera donc le nombre de semaines pour compléter le projet de réfection, qui devait au départ s’étaler sur trois semaines, a expliqué lundi Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke.

Lire aussi: Surveillance accrue du SPS aux abords des chantiers

Chantier sur de Portland: un signaleur s’est fait «tasser»

Les prochains jours s’annoncent pluvieux. Mme Gravel mise sur la première semaine complète de novembre, qui s’annonce plus ensoleillée, pour qu’on mette la dernière touche à ce chantier. On ne peut pas appliquer la dernière couche d’asphalte s’il pleut, a-t-elle expliqué.

Rappelons que le boulevard de Portland demeure fermé à la circulation, entre les boulevards Lionel-Groulx et Jacques-Cartier Nord, pour au moins les deux prochaines semaines. 

Les automobilistes sont invités à emprunter les rues Galt Ouest, King Ouest ainsi que le réseau autoroutier afin de contourner cette zone de travaux. La circulation locale sur le boulevard de Portland demeure permise pendant ces travaux et les commerces sont accessibles en tout temps, précise-t-on.

La Ville de Sherbrooke demande aux automobilistes de respecter le travail des signaleurs et des signaleuses qui œuvrent sur ses chantiers routiers et de faire preuve de civisme à leur égard. Depuis le début de la semaine dernière, aucun autre accident n’a été rapporté.

Rappelons qu’un signaleur a été frôlé par un véhicule conduit par un automobiliste impatient, 19 octobre dernier. 

Mardi, un chauffeur d’autobus scolaire s’en est pris à un signaleur du chantier Portland. Le transporteur scolaire, Autobus B. Dion, a suspendu son chauffeur, le temps d’effectuer une enquête.

Devant cela, la Ville de Sherbrooke a pris les grands moyens pour calmer les ardeurs des automobilistes dans le secteur du boulevard Jacques-Cartier près de l’important chantier sur de Portland. On a demandé au Service de police de Sherbrooke (SPS) d’exercer une surveillance accrue dans les environs des chantiers routiers de la ville, à la suite de ces incidents impliquant des automobilistes impatients.

La mesure semble avoir eu un effet dissuasif, car le calme semble être revenu sur les chantiers, ajoute Mme Gravel.

Par ailleurs, la Ville de Sherbrooke prévoit  amorcer cinq chantiers mineurs sur son territoire cette semaine, ce qui portera à une quarantaine le nombre de chantiers en cours. Les quelques chantiers lancés cette semaine consisteront principalement en des travaux d’entretien de fossés.

La semaine dernière, près d’une quinzaine de chantiers ont par ailleurs été complétés.