La Tribune
Le conseil d’administration de Destination Sherbrooke doutait, en 2018, qu’Annie Godbout était la bonne personne pour représenter le tourisme au conseil municipal.
Le conseil d’administration de Destination Sherbrooke doutait, en 2018, qu’Annie Godbout était la bonne personne pour représenter le tourisme au conseil municipal.

Destination Sherbrooke : des doutes sur la présidence d’Annie Godbout en 2018

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
SHERBROOKE — Le conseil d’administration de Destination Sherbrooke (DS) a soulevé des préoccupations sur la présidence d’Annie Godbout en 2018, dans les jours suivant l’adoption du budget d’immobilisation de la Ville de Sherbrooke. L’organisme consacré au tourisme ne recevait aucune somme pour ses projets en immobilisation. La grogne du C.A. s’est exprimée dans une séance extraordinaire, convoquée le 1er novembre 2018, où les élues membres n’ont pas siégé... et dont le procès-verbal n’a jamais été adopté.