La Tribune
La situation au C.A. de Destination Sherbrooke suscite de vives réactions, entre autres d’Évelyne Beaudin, qui y voit un manque de confiance des administrateurs envers Annie Godbout, et de Rémi Demers, qui souhaite qu’on cesse de faire de la politique sur le dos de l’organisation paramunicipale
La situation au C.A. de Destination Sherbrooke suscite de vives réactions, entre autres d’Évelyne Beaudin, qui y voit un manque de confiance des administrateurs envers Annie Godbout, et de Rémi Demers, qui souhaite qu’on cesse de faire de la politique sur le dos de l’organisation paramunicipale

Destination Sherbrooke : « Ça n’a pas d’allure ce qui se passe! »

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Inacceptable! C’est le mot employé par le conseiller Vincent Boutin pour décrire la gestion au conseil d’administration de Destination Sherbrooke et dévoilée dans La Tribune jeudi matin. Évelyne Beaudin se demande si Annie Godbout doit continuer de mener la charge en matière de développement économique alors que Rémi Demers estime qu’il faudra laisser Destination Sherbrooke travailler.