Un avion transportant un patient atteint de la COVID-19 est arrivé vendredi à l’aéroport de Sherbrooke en provenance de Rouyn-Noranda.
Un avion transportant un patient atteint de la COVID-19 est arrivé vendredi à l’aéroport de Sherbrooke en provenance de Rouyn-Noranda.

Des transports médicaux d’urgence à l’aéroport de Sherbrooke

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
L’aéroport de Sherbrooke accueille d’urgence des patients atteints de la COVID-19 depuis le début de la pandémie. Ce sont habituellement des patients de régions éloignées.

Un avion transportant un patient atteint de la COVID-19 est d’ailleurs arrivé vendredi de Rouyn-Noranda.

« Des évacuations médicales, on en a à l’année, confirme Jean-François Ouellet. Ce sont des gens qui arrivent de pays étranger, de régions éloignées ou du Grand Nord via des compagnies spécialisées comme Air Medic. Mais depuis le début de la pandémie, on a eu cinq cas de COVID-19. »

« On donne les accès et on se retire du temps de l’opération, poursuit-il. On attend dans la tour que ce soit terminé. C’est assez impressionnant de voir ça. C’est un déploiement de fous. »

De son côté, le CIUSSS de l’Estrie confirme, depuis le début de la pandémie, avoir reçu un usager en provenance de l’Abitibi-Témiscamingue qui nécessitait des soins intensifs.

« En temps de pandémie, il existe une plateforme provinciale qu’on appelle le Centre d’optimisation d’occupation des lits de soins intensifs, explique-t-on. Les demandes de soins intensifs qui ne peuvent être répondues dans la région d’origine de l’usager sont déposées sur cette plateforme. Selon le taux d’occupation des centres désignés inscrits, dont le CIUSSS de l’Estrie, l’usager est redirigé vers l’établissement en mesure de l’accueillir. »