Des sauces à spaghetti et à poutine à ne pas consommer

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Des sauces à spaghetti et à poutine cuisinées par une entreprise de Richmond en Estrie et vendues en pots de plastique au cours des derniers jours ne doivent pas être consommées.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l’entreprise Restaurant Chez Mike, de la rue Craig, avise la population de ne pas consommer ces produits, car ils n’ont pas été préparés et conditionnés de façon à assurer leur innocuité.

Il s’agit de la sauce à la viande pour poutine, spaghetti et lasagne en pot d’un litre, ainsi que la sauce à poutine et à hot chicken en pot de 500 millilitres. Ceux-ci ont été vendus jusqu’au 4 novembre inclusivement, indique un avis de non-consommation.

Les produits qui font l’objet de la présente mise en garde étaient aussi offerts dans plusieurs établissements de la région du Centre-du-Québec. Ils étaient vendus à la température ambiante.

Les sauces étaient conditionnées dans des pots de plastique blancs. L’étiquette des produits comporte, outre leur dénomination propre, la mention « Warwick originale », précise-t-on.

« L’exploitant procède volontairement au rappel des produits en question. Il a convenu avec le MAPAQ de diffuser cette mise en garde par mesure de précaution. Les personnes qui ont l’un de ces produits en leur possession sont avisées de ne pas le consommer », note-t-on. 

« Elles doivent soit retourner le produit à l’établissement où elles l’ont acheté ou le jeter. Même si les produits visés ne présentent pas de signe d’altération ni d’odeur suspecte, les consommer peut représenter un risque pour la santé. »

Le MAPAQ mentionne qu’aucun cas de maladie associée à la consommation de ces aliments n’a été signalé jusqu’à présent.