L’accueil est généralement favorable aux noms suggérés pour le nouvel arrondissement qui regroupe ceux du Mont-Bellevue et de Jacques-Cartier, mais il en va tout autrement pour certaines propositions pour remplacer Rock Forest-Saint-Élie-Deauville.

Des propositions de noms d'arrondissements soulèvent des passions

Les propositions de noms pour les arrondissements 1 et 4 ne font pas l’unanimité. Sur les médias sociaux, ce sont particulièrement les suggestions pour l’arrondissement 1, regroupant Rock Forest, Saint-Élie, Deauville et Brompton, qui soulèvent les passions.

C’est surtout l’option « Dix/55 » qui semble déplaire aux citoyens.

La présidente de l’arrondissement et présidente du comité exécutif, Nicole Bergeron, ne s’en formalise pas. « S’il y a une proposition que les gens n’aiment pas, qu’ils votent pour une autre. On s’attend à ce qu’un nom sorte plus fort que les autres. Je leur dirais de voter pour faire entendre leur opinion. On ne se cachera pas que ce n’est pas simple de trouver un nom pour cet arrondissement. Nous ne voulions pas d’acronyme, nous voulions susciter l’unification et décrire la spécificité de l’arrondissement. »

Les citoyens ont soumis 287 propositions. C’est l’arrondissement qui a décidé d’en retenir trois. « Les arrondissements sont autonomes. Dans l’arrondissement 4, ils ont fait le choix d’en soumettre cinq au vote ».

Dans un cas comme dans l’autre, on donne à la population la possibilité de choisir un amalgame des noms des anciens arrondissements fusionnés, comme « Jacques-Cartier-Mont-Bellevue ». « Ce n’était pas planifié comme ça, mais il y a beaucoup de citoyens qui ont suggéré l’ancien nom d’un des anciens districts ou des anciennes villes fusionnées. Ça devenait une espèce d’incontournable. Dans les fusions, le nom est souvent un enjeu très émotif et ce n’est pas facile à traiter. Nous sommes condamnés à y arriver. Ce sera impossible de contenter tout le monde, mais nous espérons que les citoyens s’expriment dans le plus nombre possible. »

Les élus de l’arrondissement 1 avaient aussi en tête l’échec des « Vallons-du-Lac », nom qui devait remplacer Rock Forest-Saint-Élie-Deauville après la fusion. « Nous savions que ce ne serait pas un exercice simple. Nous sommes confiants de rallier le plus grand nombre. Je pense que la participation citoyenne était une meilleure façon que de laisser les élus décider. »

Et si l’arrondissement 1 s’appelait « des Forêts-et-des-Rivières » pendant que l’arrondissement 4 adoptait le nom « de la Rivière-Magog », risquerions-nous la confusion? « Faisons confiance au processus. Nous verrons la conclusion. »

Les citoyens concernés peuvent voter pour le nom de leur arrondissement jusqu’au 29 avril en remplissant le carton reçu par la poste ou en se rendant au sherbrooke.ca/arrondissement.