La Tribune
L’équipe de l’expédition et de l’encartage compte une vingtaine de personnes. Certaines personnes ne travaillent qu’un soir par semmaine, souvent le vendredi, afin d’insérer Le Mag à l’intérieur de La Tribune. Pourquoi venir travailler de nuit une fois par semaine? Parce que les employés se sentent en famille dans le département d’encartage et d’expédition de La Tribune.
L’équipe de l’expédition et de l’encartage compte une vingtaine de personnes. Certaines personnes ne travaillent qu’un soir par semmaine, souvent le vendredi, afin d’insérer Le Mag à l’intérieur de La Tribune. Pourquoi venir travailler de nuit une fois par semaine? Parce que les employés se sentent en famille dans le département d’encartage et d’expédition de La Tribune.

Des presses vieillissantes, des pressiers fiers de leur journal

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Les presses de La Tribune ont été installées en 1976 dans les tout nouveaux locaux de la rue Roy. À cette époque, les presses d’une valeur d’environ 4 millions $ étaient ultramodernes. Mais avec les années, les presses se sont usées. Et les problèmes se sont multipliés.