La Tribune
Le lac Stukely, qu’on peut notamment voir au parc national du Mont-Orford.
Le lac Stukely, qu’on peut notamment voir au parc national du Mont-Orford.

Des parcs nationaux transformés

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Le site de la Sépaq a littéralement été assailli, mercredi, à la suite de l’annonce de la réouverture des campings au Québec : 90 000 personnes se sont ruées sur le portail de l’organisation. « Tout de suite après l’annonce du ministre, il y a eu une vague d’achalandage de 90 000 visiteurs hier (mercredi) qui se sont rendus sur le site pour voir s’ils pouvaient trouver quelque chose pour cet été  », commente le porte-parole Simon Boivin.