Richard Wera, le propriétaire de la ferme éponyme met en garde les cueilleurs : « Noël arrive vite! »

Des nouvelles de la Ferme Wera [PHOTOS] 

Coralie Beaumont
Coralie Beaumont
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Depuis des années déjà, l’autocueillette des fruits ne perd pas en popularité. Mais avis aux autocueilleurs, on peut aussi faire le plein de concombres, de piments, de tomates et de poireaux, entre autres, à quelques enjambées de Sherbrooke, à la Ferme Wera de Waterville. En place depuis quelques années, cette offre est rarement empruntée par les producteurs. Mais le propriétaire Richard Wera, lui, y voit l’occasion de varier son offre et de se rapprocher de la clientèle.« On sent que les gens sont là, ils ne nous ont pas oubliés. L’autocueillette de légumes ne rétablit pas totalement l’équilibre, mais on va réussir à s’en sortir », lance Richard Wera en rappelant qu’un bris de pompe et une période de gel à la fin mai avaient coûté à la ferme toute sa récolte de fraises.