Contenu commandité
Des murs remplis d’histoires
Des murs remplis d’histoires
La maison du juge Rioux est sans contredit le bâtiment le mieux conservé de l’ancien quartier judiciaire.
La maison du juge Rioux est sans contredit le bâtiment le mieux conservé de l’ancien quartier judiciaire.

La maison cossue du juge Rioux

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Sherbrooke - Le juge Georges-Étienne Rioux semblait tellement aimer son travail qu’il a habité juste à côté du palais de justice. Construite vers 1873, cette résidence cossue du centre-ville confirme que le quartier judiciaire ne se résumait pas aux bâtiments fédéraux. « C’est aussi la résidence du juge! » lance Gabrielle Thériault, assistante à la diffusion pour le Musée d’histoire de Sherbrooke.