Ces logements abordables pour grandes familles seront les premiers du genre à Sherbrooke depuis une dizaine d’années.

Des logements abordables pour familles nombreuses

Les familles nombreuses en attente d’un logement abordable peuvent espérer un nouveau toit en mai ou en juin 2020. Le Parallèle de l’habitation de Sherbrooke a mis en marche le projet des Habitations des Pins, qui comptera 50 nouveaux logements sur deux sites, dont 24 destinés aux familles de sept personnes et plus.

Le déboisement a commencé sur le boulevard Lavigerie, près de la rue Bowen, où six bâtiments de type maison en rangée seront construits. Y seront aménagés 24 logements sept et demi sur deux étages. « Il y a un grand besoin pour les très grandes familles », confirme Brigitte Bouliane, chargée de projets au développement.

Les appartements seront construits à aire ouverte. « De la cuisine, il sera possible de voir la salle à manger et le salon. Tous les rez-de-chaussée seront aussi adaptables si un membre de la famille est en fauteuil roulant. Il y aura donc une chambre au rez-de-chaussée. On comptera aussi deux salles de bain. »

Chaque logement pourra accueillir en moyenne une dizaine de personnes, si bien que ce sont 240 locataires qui pourraient emménager dans les bâtiments de la rue Lavigerie. « Chacun des bâtiments aura sa cour privée clôturée, une remise et des stationnements.

« Nous comblons un besoin que nous avons depuis des années. Nous avons une quarantaine de grandes familles en attente », précise Mme Bouliane, ajoutant qu’aucun projet semblable n’a été mis en chantier dans les dix dernières années.

La Parallèle de l’habitation compte construire 26 logements de trois pièces et demie sur la rue College, à côté de la nouvelle caserne.

« Nous avons été sensibles au moment de la prise de possession, pour éviter que les enfants doivent changer d’école en pleine année scolaire. Les établissements sauront aussi que de nouveaux élèves arriveront. Les six modules auront une couleur différente pour permettre aux enfants d’identifier rapidement leur logement. »

Le projet, évalué à 11 M$, comprend également 26 logements trois et demi sur la rue College, à côté de la nouvelle caserne. La construction commencera en février pour une livraison en juillet ou en août. « Ce sera quelque chose de moderne. Les structures seront complètement en bois et l’éclairage sera entièrement encastré. Le bâtiment comptera trois étages et chaque étage aura son propre accès. »

Le Parallèle de l’habitation a par ailleurs obtenu le feu vert pour la construction de 30 logements supplémentaires dans un projet baptisé Habitations Équinoxe. Le projet qui sera implanté dans le nord de la ville sera destiné aux personnes de 55 ans et plus. Il sera livré en 2022 ou en 2023.