Jean Denoncourt et Vincent Roselli ont dénoncé les nouvelles politiques pour l’utilisation des terrains de tennis au Centre récréatif de Rock Forest.
Jean Denoncourt et Vincent Roselli ont dénoncé les nouvelles politiques pour l’utilisation des terrains de tennis au Centre récréatif de Rock Forest.

Des joueurs de tennis montent aux barricades

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La réorganisation de la disponibilité des terrains de tennis au Centre récréatif de Rock Forest continue de soulever la grogne des groupes qui voient leurs habitudes chamboulées. Au conseil municipal, Vincent Roselli et Jean Denoncourt ont dénoncé que les terrains sont libres alors que leurs pratiques ont dû être modifiées.