Des jeunes péquistes sherbrookois en mission en Catalogne

Des jeunes péquistes sherbrookois sont en mission politique en Catalogne pour observer le processus démocratique qui se déroule sous haute tension.
Jusqu'au 3 octobre, la délégation participe à des manifestations et à des rassemblements pour l'indépendance à Barcelone. Ils ont aussi rencontré des députés et des acteurs du milieu afin de bénéficier de leur expertise.
Le groupe est composé de Jérémi Lepage, vice-président aux communications des Jeunes péquistes de l'Estrie, de William Gosselin, secrétaire-trésorier, de Mélissa Nilsson, vice-présidente aux affaires politiques, d'Alexis Lemieux-Lepage, conseiller de l'exécutif du Parti québécois dans Saint-François, et Corinne Prince, présidente de l'Association péquiste de l'Université de Sherbrooke.
Pour eux, le Québec doit être solidaire envers les Catalans et dénoncer l'atteinte à la démocratie qu'ils subissent. Leur droit fondamental d'autodétermination des peuples est bafoué.
Selon Jérémi Lepage, « le gouvernement Couillard doit dénoncer la répression de l'Espagne envers le peuple catalan qui souhaite s'exprimer démocratiquement ».
Les participants souhaitent importer le savoir-faire des Catalans dans la nation québécoise. « Les Catalans ont acquis une précieuse expérience grâce au processus démocratique qu'ils ont mis en place. Je souhaite observer et comprendre leurs réussites pour pouvoir les reproduire au Québec», a déclaré M. Lepage, dans un communiqué de presse.