Des erreurs sur le relevé de note ministériel d’élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont suscité des interrogations chez plusieurs parents. 
Des erreurs sur le relevé de note ministériel d’élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont suscité des interrogations chez plusieurs parents. 

Des erreurs de relevé... mais pas dans le bulletin

Des erreurs sur le relevé de note ministériel d’élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont suscité des interrogations chez plusieurs parents. Les parents et les élèves peuvent toutefois se fier au bulletin envoyé par leur école secondaire, a indiqué l’école internationale du Phare dans un message.

Les écoles du Triolet, de la Montée, Mitchell-Montcalm et Le Goéland ont aussi transmis des messages similaires.

Le relevé des apprentissages provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) contient des erreurs au niveau de certaines matières. Le relevé indique parfois la mention INC (Incomplet) signifiant qu’un résultat est manquant pour une partie d’un cours et d’autres n’apparaissent pas. Pour être conformes, toutes les matières à sanction auraient dû recevoir la mention réussie (REU) ou non réussie (NRE). 

Les bulletins envoyés par les écoles indiquent bel et bien les résultats finaux, précise Tanya K. Hamm, coordonnatrice au service des ressources éducatives au centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke. Il n’y a pas eu d’examen du ministère cette année, rappelle-t-elle, en raison de la crise sanitaire. Ceux-ci avaient été annulés. Les élèves qui doivent transmettre une attestation au Cégep peuvent transmettre le bulletin de l’école, ce document est accepté par l’organisation, précise l’école du internationale du Phare. 

Les erreurs du relevé ministériel auraient été causées par une erreur technique de transmission. « On ne sait pas d’où ça vient. La démarche technique a changé à cause de la pandémie. C’est probablement ce qui est arrivé partout », note Mme Hamm. Le MEES était déjà au courant de la problématique lorsqu’on lui a signalé, selon elle. 

Les correctifs seront apportés au cours des prochains jours. Un nouveau relevé ministériel doit être produit. 

Il a été impossible d’avoir des précisions du MEES mercredi.