Une quarantaine d’élèves de l’école primaire Brébeuf pourraient être déplacés à l’école Carillon à compter de la prochaine rentrée scolaire.
Une quarantaine d’élèves de l’école primaire Brébeuf pourraient être déplacés à l’école Carillon à compter de la prochaine rentrée scolaire.

Des élèves de Brébeuf iraient à Carillon

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Une quarantaine d’élèves de l’école primaire Brébeuf pourraient être déplacés à l’école Carillon à compter de la prochaine rentrée scolaire. Agrandi il y a quelques années, l’établissement de la rue Albert-Skinner est très à l’étroit, ce qui pousse la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) à envisager ce scénario.

Au cours des cinq dernières années, 71 élèves sont venus grossir l’effectif de l’école primaire. Environ 15 élèves supplémentaires sont attendus à compter de la prochaine rentrée scolaire. Les élèves n’ont plus de local d’anglais et ont aussi perdu leur local de psychomotricité faute d’espace, explique Annick Martinet, commissaire et présidente du comité des territoires d’appartenance de la CSRS. L’organisation souhaite donc modifier les territoires d’appartenance des écoles. Deux locaux classes sont toujours libres à Carillon. « À Carillon, il y a une hausse d’élèves, mais celle-ci est moins grande », note Mme Martinet, en soulignant que la croissance y est beaucoup plus stable. Les élèves qui seraient transférés de Brébeuf à Carillon sont présentement transportés par autobus, alors qu’ils seraient à distance de marche de Carillon. Plusieurs facteurs ont influencé les adresses concernées par un possible transfert, dont la distance et le nombre d’élèves.

Une consultation publique a eu lieu récemment. Les parents concernés avaient été informés au préalable. Plusieurs parents ont exprimé leurs inquiétudes devant le fait que les enfants allaient devoir marcher vers leur nouvelle école, note Mme Martinet. Elle assure que l’organisation tiendra compte de cette préoccupation. La CSRS envisage aussi, comme cela a été le cas dans de nombreux dossiers du genre, de permettre aux élèves qui seront en sixième année l’an prochain de demeurer à l’école Brébeuf.

Les personnes intéressées peuvent soumettre leurs suggestions et leurs commentaires jusqu’au 10 janvier à la commission scolaire. Une décision doit être prise lors de la prochaine séance du conseil des commissaires en janvier, juste à temps pour la période d’inscriptions qui a lieu en février.

Rappelons que l’effectif scolaire est en croissance dans l’ensemble du territoire de la CSRS. Plusieurs écoles primaires doivent être agrandies, dont Desjardins et Jardin-des-Lacs à Saint-Denis-de-Brompton.