Des cliniques sans rendez-vous ouvertes le soir

Yanick Poisson
La Tribune
À compter de 2009, les patients d'Arthabaska et de l'Érable pourront consulter un médecin, sans rendez-vous, les soirs de semaine, lorsqu'ils seront aux prises avec de «semi-urgences».
Le directeur des services professionnels du Centre de santé et de services sociaux d'Arthabaska et de l'Érable (CSSSAE), Christian Vinette, a annoncé qu'il en était venu à une entente avec les 54 médecins des quatre groupes de médecins de famille du territoire afin d'ouvrir en alternance les dix cliniques sans rendez-vous, de 18 h à 21 h, tous les soirs de semaine.
 
Il s'agit, selon M. Vinette, d'une entente historique qui permettra d'offrir à la population de la région une prestation de services sans rendez-vous en heures défavorables. Le tout, dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre de l'ordre de 30 %. «C'est une entente peu banale, je ne crois pas qu'il y en ait d'autres au Québec. Elle nous permettra d'offrir un service à la clientèle là où elle est habituée d'aller», a-t-il indiqué.
Recrutement
Cette entente a été rendue possible grâce au recrutement de neuf nouveaux omnipraticiens au cours des trois dernières années. S'ils ne sont pas nécessairement associés aux groupes de médecine familiale, leur prestation de service en centre hospitalier permet de libérer d'autres praticiens.
Cette annonce vient quelque peu pallier la fermeture du CLSC de l'Érable les soirs et les week-ends en offrant à la clientèle de Plessisville et des environs une ressource supplémentaire au moins quelques soirs par semaine.
«C'est sûr que l'on continue de travailler fort pour que le CLSC allonge ses heures d'ouverture et nous sommes conscients que cette annonce ne concerne pas les week-ends, mais c'est un pas dans la bonne direction», a conclu M. Vinette.