Alors qu’un troisième cas de contamination à la COVID-19 a été confirmé en Estrie dimanche, les mesures prises par le CIUSSS de l’Estrie—CHUS pour limiter la surcharge du système de santé et la propagation du virus se font de plus en plus sévères.

Des chirurgies reportées au CIUSSS

Alors qu’un troisième cas de contamination à la COVID-19 a été confirmé en Estrie dimanche, les mesures prises par le CIUSSS de l’Estrie—CHUS pour limiter la surcharge du système de santé et la propagation du virus se font de plus en plus sévères. Depuis dimanche, l’établissement prend notamment l’initiative de reporter plusieurs chirurgies, interventions et investigations non urgentes, en plus de reporter des services donnés à la population de 70 ans et plus.

On reportera également les soins et services des usagers qui reviennent de voyage ou ont été en contact avec une personne dans cette situation. Les activités dans les centres de jour, à l’hôpital de jour ou dans les plateaux de travail seront annulées, de même que les services de répit ou d’hébergement temporaire pour toutes les clientèles vulnérables.

À LIRE AUSSI: Trois cas de COVID-19 confirmés en Estrie

« Les personnes qui sont concernées par des reports de chirurgie, d’investigation ou d’intervention qui ne sont pas urgentes seront contactées par l’établissement, c’est déjà commencé, note Collette Bellavance, directrice des services professionnels. Nous demandons la collaboration de la toute la population afin d’éviter de téléphoner de façon individuelle pour nous indiquer que vous ne vous présenterez pas à votre rendez-vous. »

Il est également possible que des patients se présentent dans les installations et qu’on doive leur annoncer sur place un report de leur rendez-vous « si ce n’est pas urgent pour leur santé », ajoute Mme Bellavance.

Certains services, comme des suivis psychosociaux ou auprès des personnes ayant une maladie chronique, seront également réalisés par téléphone pour minimiser les contacts.

« Notre objectif est d’assurer la capacité du réseau à répondre aux besoins des patients atteints de la COVID-19 et des futurs patients qui le seront, mais également d’être en mesure de répondre à tous les problèmes de santé de la population en général », fait-elle valoir.

La troisième personne ayant contracté le COVID-19 sur le territoire de l’Estrie avait été en contact étroit avec l’un des deux cas déjà confirmés, précise la Dre Marie-Maud Couture, chef du département d’urgence.

Les activités de groupe, comme Bébé Trucs, sont aussi rayées du programme.

Les ressources humaines qui seront libérées à la suite de ces différentes mesures seront assurément mises à profit, confirme Sylvie Moreault, directrice du soutien à l’autonomie des personnes âgées, qui parlait au nom de toutes les directions cliniques dimanche. « C’est clair que toutes ces personnes-là, qui ont une grande utilité actuellement, vont être relocalisées dans d’autres services et venir en soutien, prévoit-elle. On a une place pour toutes ces personnes-là, elles ne retourneront pas à la maison. »

Mme Moreault mentionne en exemple les travailleurs sociaux, qui pourront entre autres agir auprès des aînés en CHSLD alors que ceux-ci ne peuvent plus recevoir de visites.

Trois cas confirmés

Trois cas de contamination à la COVID-19 sont désormais confirmés sur le territoire du CIUSSS de l’Estrie—CHUS. Il s’agirait seulement d’adultes, dont la condition est mineure. La Santé publique de l’Estrie a confirmé l’apparition d’un troisième cas officiel, dimanche après-midi.

« Pour la troisième personne, il s’agit d’un contact étroit avec l’une des deux personnes qui avaient voyagé. C’est donc encore relié au voyage. On ne parle toujours pas de transmission dans la population », indique la Dre Marie-Maud Couture, chef du département d’urgence.

Le gouvernement du Québec avait dévoilé un troisième cas samedi, ce qui porte techniquement son bilan à 4. Cependant, le CIUSSS de l’Estrie—CHUS a affirmé en même temps que ce troisième individu ne demeurait plus dans la région, malgré son adresse civique en Estrie.

Recrutement massif

Par ailleurs, le CIUSSS de l’Estrie — CHUS invite tous les citoyens possédant de l’expérience ou une formation en santé ou en services sociaux à lui faire parvenir sa candidature pour soutenir les effectifs déjà en place. Ceux-ci peuvent postuler auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux à l’adresse jecontribuecovid19@msss.gouv.qc.ca, en précisant la région de travail souhaité.

Dimanche, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS avait déjà commencé à reporter plusieurs chirurgies, interventions et investigations non urgentes afin de limiter les risques de propagation du virus ainsi que la surcharge des équipes.