Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pour les célébrations de Pâques, la cathédrale de Sherbrooke pourra accueillir un maximum de 250 personnes.
Pour les célébrations de Pâques, la cathédrale de Sherbrooke pourra accueillir un maximum de 250 personnes.

Des célébrations de Pâques permises

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
 Les célébrations de Pâques ne sont pas perturbées autant que l’an dernier par la pandémie de la COVID-19.

La plupart des messes prévues au calendrier liturgique peuvent avoir lieu, se réjouit-on à l’archevêché de Sherbrooke.
« Presque toutes les paroisses du diocèse peuvent tenir des célébrations », constate Eliane Thibault, responsable des communications à l’archidiocèse de Sherbrooke.
« L’an dernier, il ne s’était rien passé. Les paroisses n’avaient pas pu tenir des messes. Nous n’avions pas pu faire autrement. »
La fête de Pâques est une période forte de l’année, ajoute Mme Thibault. « Pour les catholiques, c’est la plus grande fête », lance-t-elle.
« C’est la résurrection du Christ. C’est la fin du carême. »
Les célébrations se tiendront avec un maximum de 250 personnes, conformément aux mesures sanitaires en vigueur. À la cathédrale de Sherbrooke, on a prévu distribuer autant de petits cartons verts pour limiter le nombre de participants.
On a recours à des bénévoles pour voir au bon fonctionnement des activités. « Tout est en place, ajoute Eliane Thibault. On s’assure que tout est respecté, comme le port du masque et la désinfection des mains. »
L’archidiocèse de Sherbrooke a mis en ligne l’horaire des messes et célébrations de la fin de semaine pascale.
On doit prendre des mesures pour respecter les règles à observer pour limiter la propagation du coronavirus dans les lieux de culte. « Par exemple, pour le chemin de croix dans les églises, on ne permettra pas aux gens de se déplacer d’une station à l’autre. C’est le prêtre qui va se déplacer et commenter le chemin de croix, alors que les gens demeureront assis dans les bancs », dit-elle encore.
« Pour la veillée pascale, on doit aussi se conformer. Elles doivent être tenues plus tôt pour pouvoir respecter le couvre-feu. »
En ce temps où la distance est nécessaire, mais où l’isolement peut peser lourd, l’Archidiocèse de Sherbrooke a mis sur pied un service d’écoute au numéro 819 563-9934 (poste 209). Pour toutes questions spirituelles, des prêtres et des personnes laïques mandatés sont à l’écoute, enchaîne Mme Thibault.
« La ligne a été mise en place l’an dernier et nous l’avons gardée », dit-elle.
« À cause de la pandémie, des gens se retrouvent seuls. Certains veulent se confier ou discuter et ils ne peuvent se rendre à l’église comme ils le veulent. »
Pour ce qui est de la traditionnelle Marche du pardon, l’événement n’a pu avoir lieu, comme l’an dernier d’ailleurs. On a pu toutefois filmer un petit groupe de pèlerins qui a marché de Sherbrooke à Beauvoir. La vidéo a été déposée sur le Facebook de la paroisse du sanctuaire.

Petite dose de bonheur

Fidèles à la tradition, Les Petits Frères célébreront Pâques avec les 1800 personnes aînées qu’ils accompagnent au Québec, dont 525 qui habitent sur le territoire de Sherbrooke. Puisque les grands rassemblements habituellement orchestrés par l’organisme ne peuvent avoir lieu en raison de la pandémie, Les Petits Frères rivalisent de créativité pour souligner la fête pascale, si chère dans le cœur des personnes aînées.
Durant la fin de semaine de Pâques, les bénévoles des Petits Frères sont en action à travers la province afin de leur offrir petites attentions et surprises, soit la livraison de paquets-cadeaux contenant un joli Kalanchoé et des cocottes de chocolats, des visites à domicile (lorsque possible selon les régions) ainsi qu’une carte offerte par Béatrice Picard, marraine de l’organisme.
Depuis déjà plusieurs semaines, les bénévoles se mobilisent pour offrir cette petite dose de bonheur et de chaleur humaine aux personnes âgées isolées pour qui Les Petits Frères représentent la seule famille.