La Tribune
Des années seront nécessaires pour reconstruire le filet social de la DPJ, estime l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec qui a témoigné mardi devant la Commission spéciale sur la protection de la jeunesse.
Des années seront nécessaires pour reconstruire le filet social de la DPJ, estime l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec qui a témoigné mardi devant la Commission spéciale sur la protection de la jeunesse.

Des années pour reconstruire le filet social de la DPJ

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Des années seront nécessaires pour reconstruire le filet social de la DPJ, estime l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec qui a témoigné mardi devant la Commission spéciale sur la protection de la jeunesse.