L’évacuation s’est fait sous la surveillance des policiers de la Sûreté du Québec.

Des aînés déplacés d’urgence à La Tuque: «C’est dans l’intérêt des résidents»

La Tuque — Les sept personnes âgées qui résidaient à la Résidence du Plateau à La Tuque ont dû être relocalisées, lundi. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a révoqué le certificat de conformité aux exploitants de l’établissement.

«La notion de confidentialité nous empêche de fournir les motifs qui ont amené cet avis, par contre, c’est que la sécurité et la qualité des soins étaient compromises à un niveau ou des actions étaient nécessaires. C’est dans l’intérêt des résidents», a indiqué Julie Michaud, agente d’information pour le CIUSSS MCQ.

Un plan d’action a été mis en place pour accompagner les résidents et les proches. Des intervenants étaient sur place afin d’identifier des milieux de vie répondant aux besoins de ces aînés dans l’optique «d’assurer toujours la santé, la sécurité et la qualité des soins et services».

Le transfert des sept résidents s’est fait avec l’assistance des policiers de la Sûreté du Québec.

La résidence avait reçu le 4 juin dernier un avis d’intention de révocation de certificat.

«Ils disposaient de 10 jours pour prendre connaissance de cet avis et nous faire part de leurs observations et d’éléments d’amélioration en ce sens. À défaut de respecter ce délai de 10 jours, ce qui a été le cas ici, on a dû procéder à la révocation du certificat en date du 17 juin […] Notre rôle est de s’assurer que les résidences sont conformes aux critères», indique Mme Michaud.

Le CIUSSS MCQ a fait savoir que les résidents étaient tous accompagnés par des intervenants du service à domicile.

«Ils sont en action depuis ce matin pour aider les familles à transférer les résidents dans de nouveaux milieux qui ont tous été identifiés», a conclu Mme Michaud.