La résidence Village Grace, située dans l’arrondissement de Lennoxville, a reçu 100 000 $ pour bonifier sa programmation d’activités aux personnes âgées. Sur la photo on aperçoit les résidents Ada Hicks, Rose Faith et Gordon Bowker, la députée de Saint-François Geneviève Hébert et Trish Hortop, musicothérapeute.
La résidence Village Grace, située dans l’arrondissement de Lennoxville, a reçu 100 000 $ pour bonifier sa programmation d’activités aux personnes âgées. Sur la photo on aperçoit les résidents Ada Hicks, Rose Faith et Gordon Bowker, la députée de Saint-François Geneviève Hébert et Trish Hortop, musicothérapeute.

Des activités bonifiées pour les aînés de Village Grace

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
L’offre d’activités aux personnes aînées sera bonifiée à la résidence Village Grace. L’établissement qui accueille 120 personnes âgées reçoit 100 000 $ pour bonifier sa programmation, qui visera à multiplier les expériences intergénérationnelles. Il permettra du même coup d’impliquer des jeunes Sherbrookois âgés entre 15 et 29 ans, provenant des différentes institutions d’enseignement de la région, du secondaire à l’université.

La résidence privée, auparavant connue sous le nom de foyer Grace, offre des soins de longue durée depuis 1957. Son nouveau pavillon de soins, situé dans l’arrondissement de Lennoxville à Sherbrooke, a ouvert ses portes en 2017 et abrite actuellement 120 aînés.

Les fonds annoncés permettront de bonifier les activités de la clientèle. Les résidants peuvent déjà participer, entre autres, à des séances d’exercice et des ateliers de musicothérapie.

Musicothérapeute, Trish Hortop monte des plans d’intervention et établit différents objectifs auprès des résidants, qui touchent tant la santé émotionnelle que la motricité. Elle utilise différents instruments de musique (tambour, maracas, etc.) et le chant pour égayer les aînés, qu’elle souhaite voir connaître de petites victoires.

« Souvent, j’utilise le chant pour travailler sur la communication verbale. Il y a des gens qui ont l’alzheimer ou de la démence qui ont de la difficulté à parler, mais ils peuvent chanter », raconte-t-elle en soulignant que les paroles leur reviennent souvent en tête. « La musique est quelque chose de très puissant », souligne-t-elle.

« À l’heure actuelle, on a beaucoup de bénévoles, mais ils sont âgés dans les 50-60 ans. On a très peu d’activités avec des jeunes de 15 à 29 ans. L’annonce de ce projet nous permettra d’engager de 50 à 60 jeunes sur une base régulière », indique Doug Bowker, directeur exécutif de Village Grace.

Le projet s’échelonnera sur 12 mois et débutera au printemps. Les fonds ont été obtenus dans le cadre d’un appel de projets du programme Échange entre les générations lancé à travers le Québec. L’appel de projets avait été lancé en 2019 par le Secrétariat à la jeunesse.

L’annonce de l’aide financière a été faite par la députée de Saint-François Geneviève Hébert. « On est très fiers, c’est un travail d’équipe. On a collaboré avec eux pour qu’ils puissent répondre dans les délais. »