L’ordre collégial du Séminaire de Sherbrooke déménagera dans les prochains mois dans l’ancien Collège du Sacré-Cœur situé sur la rue Belvédère. Les rénovations ont pris du retard en raison de la COVID-19.
L’ordre collégial du Séminaire de Sherbrooke déménagera dans les prochains mois dans l’ancien Collège du Sacré-Cœur situé sur la rue Belvédère. Les rénovations ont pris du retard en raison de la COVID-19.

Déménagement repoussé pour l'ordre collégial du Séminaire

Le déménagement de l’ordre collégial du Séminaire de Sherbrooke, prévu à la rentrée 2020-2021, dans l’ancien édifice accueillant le Collège du Sacré-Cœur, est repoussé en raison des délais causés par la COVID-19.

Le retard dans les travaux, qui sont estimés à 4 M$, s’élève à sept semaines selon la rectrice-directrice générale de l’institution privée, Caroline Champeau. Les rénovations concernent l’ensemble du bâtiment. 

À LIRE AUSSI: Le Collège du Sacré-Coeur accueillera le collégial du Séminaire

« On refait tout. Il n’y a pas un coin qu’on ne touche pas. » Des espaces pour les étudiants seront accessibles sur deux étages. Les salles de classe et les laboratoires seront également restaurés. L’ensemble du mobilier du nouveau campus sera neuf.  

La rectrice-directrice générale souligne que les deux campus seront totalement différents. « Le Séminaire est plus historique. On s’en va maintenant vers quelque chose de plus contemporain. Ce sera deux expériences différentes. » Elle insiste également sur le fait qu’il n’y aura plus de cohabitation entre le secondaire et l’enseignement supérieur. 

Si tout se déroule comme prévu, Mme Champeau envisage que l’entrée des étudiants dans l’établissement scolaire rénové se fera au mois d’octobre. « On devrait prendre possession de nos locaux durant la semaine de relâche à l’automne. C’est le but ultime. Il y a un dossier que je ne contrôle pas actuellement et c’est la COVID-19. » 

 « C’est sûr que nous aurions aimé commencer la session dans le nouveau campus, mais ce n’est que partie remise », avoue-t-elle. 

Environ 400 étudiants fréquenteront l’établissement scolaire au niveau collégial dès la prochaine rentrée scolaire. Il s’agit d’une hausse importante comparativement aux années précédentes. La création d’un nouveau campus peut être une des causes de cette croissance selon la rectrice-directrice générale, Caroline Champeau. Elle mentionne que les dernières générations voulaient parfois vivre de la nouveauté après avoir passé cinq ans au même endroit. « Une des façons de contrer l’exode de notre propre clientèle et bien c’était d’acheter le Collège du Sacré-Cœur. »

Hausse des coûts

Certains étudiants fréquentant l’établissement scolaire privé ont pu voir leur facture de frais de scolarité bondir dans les derniers mois. « Cette année, il y a eu une plus grande augmentation, car on a été pendant des années à faire le statu quo tant pour les frais accessoires que pour les frais de scolarité. Le tout va se rétablir », note Mme Champeau.

Elle souligne également que le Séminaire de Sherbrooke tirait de l’arrière comparativement aux autres collèges privés. 

« Au privé, on a deux sources de revenus : les subventions et les frais de scolarité. On doit payer les bâtiments, l’électricité et le chauffage. Ce sont des frais qui augmentent. On a également investi dans nos infrastructures et dans le matériel. C’est tout à fait normal qu’un collège privé, au même titre que n’importe quelle entreprise privée, voit ses coûts augmenter. »

Mme Champeau insiste sur le fait que l’augmentation des frais de scolarité n’est en aucun cas relié à l’achat du nouveau bâtiment pour accueillir l’ordre collégial. 

Nouveaux programmes dès l’automne

Le programme de sciences humaines a été actualisé dans les derniers mois. Deux nouveaux profils seront offerts pour la première fois au Séminaire cet automne : psychologie ainsi que droit et criminologie. Pour ce qui est du volet administration, il a été revampé. Auparavant, ce profil portait le nom Affaires +.