Même si l’événement n’a pu avoir lieu cette année, le Défi Everest de Sherbrooke a quand même permis d’amasser près de 40 000 $, somme qui est répartie parmi plusieurs organismes de la région.
Même si l’événement n’a pu avoir lieu cette année, le Défi Everest de Sherbrooke a quand même permis d’amasser près de 40 000 $, somme qui est répartie parmi plusieurs organismes de la région.

Défi Everest : près de 40 000 $ amassés sans avoir eu lieu

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Même si l’événement sportif n’a pu avoir lieu cette année, le Défi Everest de Sherbrooke a quand même permis d’amasser près de 40 000 $.

C’est à l’occasion de sa soirée virtuelle de remise de dons qui s’est tenue le 4 novembre que le Défi Everest a dévoilé les montants qui seront remis aux organismes. Au total, ce sont près 135 000 $ qui ont été amassés par les participants du « Mois de l’Everest Catherine Theriault ».

Sherbrooke revendique pour sa part 39 156 $, la somme la plus élevée après celle remise à Rivière-du-Loup (48 568 $) d’où origine le défi. 

L’agent sera réparti entre la Fondation du CHUS (près de 20 000 $), Centraide Estrie, Fondation grandir en santé, Handi Apte, Festival et événement vert de l’Estrie, Maison Jeune Est, Fondation du centre de formation pour adultes Saint-Michel, CALACS Agression Estrie, JEVI Centre prévention du suicide, Centre québécois d’entraînement adapté FSWC et Fondation pour les élèves de la CSRS.

Rappelons qu’en 2019, les efforts conjugués avaient permis de remettre un total de 105 720,10 $ à 34 organismes à Sherbrooke.

« Nous avons dû complètement réviser notre concept cette année et la soirée de remise de dons n’a pas fait exception », mentionne Yvan L’Heureux, président-fondateur du Défi Everest. 

« Nous sommes habitués à nos rassemblements et la soirée de remise de dons est habituellement remplie de chaleur, d’émotions et de gratitude. C’est ce que nous avons tenté de recréer en invitant nos ambassadeurs, coordonnateurs de même que des organismes à se joindre à nous de façon virtuelle pour témoigner de leur expérience. »

L’équipe du Défi Everest a profité de l’occasion pour souligner dans chacune des régions les équipes et les organismes « Coup de Cœur » pour la campagne de financement et les équipes « Top » de chaque milieu, soit celles qui ont cumulé le plus de mètres en dénivelé positif. 

« Plusieurs équipes ne se sont pas contentées de simplement gravir les 8848 mètres du Défi Everest. Elles se sont réellement surpassées. Certaines équipes ont accompli 3 Everest, une autre s’est rendue à 7 Everest! » précise M. L’Heureux.  

Les dons seront ainsi répartis dans les différentes régions du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Rappelons que les équipes de marcheurs étaient invitées à gravir l’équivalent de la plus haute montagne de la planète pour amasser de l’argent pour des organismes de la région. La deuxième édition de l’événement populaire devait se dérouler le 4 octobre.

Le Défi Everest a aussi annulé les événements programmés ailleurs dans la province puisque les mesures de distanciation physique ne peuvent être respectées. On espère revenir à la normale en 2021.

L’organisation a proposé un nouveau concept soit « Le Mois de l’Everest Catherine Thériault » qui s’est déroulé en septembre. Le principe fondateur du Défi Everest demeure le même : atteindre le sommet de l’Everest (8848 mètres) par la marche en dénivelé urbain, en équipe de 2 à 20 participants.