La Tribune
Kayla Fréchette a pu retrouver la lumière et la chaleur grâce à un ami, Raphaël Charest, qui lui a prêté l'argent pour s'acquitter de sa dette envers Hydro-Sherbrooke.
Kayla Fréchette a pu retrouver la lumière et la chaleur grâce à un ami, Raphaël Charest, qui lui a prêté l'argent pour s'acquitter de sa dette envers Hydro-Sherbrooke.

Défaut de paiement: une jeune famille plongée dans le noir

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Une jeune mère de Sherbrooke a vécu une longue journée de détresse, lundi, quand Hydro-Sherbrooke a décidé de couper le courant dans sa résidence du centre de Sherbrooke. Avec les températures qui chutent sous zéro la nuit et qui ne grimpent guère plus haut le jour, Kayla Fréchette se demandait comment elle allait passer les prochains jours dans un appartement froid, sans façon facile de réchauffer, de se laver et de préparer des repas pour elle et sa petite fille de 20 mois.