Décorations de Noël: le CIUSSS fait marche arrière

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Marc Laprise
La Tribune
Le CIUSSS de l’Estrie - CHUS autorise finalement les décorations de Noël dans ses établissements pour la période des Fêtes. La direction a confirmé ce pas en arrière lors de son bilan quotidien sur la COVID-19, lundi après-midi.

« Cette année particulièrement, les intervenants et les équipes d’animation et loisirs ont dû trouver de nouvelles façons sécuritaires de créer un environnement festif et joyeux. La période des Fêtes est un moment important pour tous : les équipes sont mobilisées pour assurer des festivités adaptées en fonction de la période actuelle », peut-on lire dans un communiqué.

Mais, précise-t-on, « les règles sanitaires priment et doivent être respectées en tout temps ». 

Les décorations devront être positionnées de manière à respecter les directives de sécurité et de prévention et contrôle des infections et donc permettre l’accès à toutes les surfaces à nettoyer. Le sapin de Noël regagne également sa place dans les différents établissements, pourvu qu’il ne restreigne pas l’accès aux surfaces de la pièce qui doivent être désinfectées. 

Rappelons qu'au début du mois La Tribune révélait qu'il avait été interdit aux employés du CIUSSS de l’Estrie-CHUS de se déguiser à l’Halloween et que les décorations de de Noël, comme les crèches et les couronnes, allaient aussi être rayées du décor des CHSLD pendant la période des Fêtes. Des mesures sanitaires étaient imposées afin de faciliter la désinfection des surfaces, ce qui forçaient  les résidents et les employés du CIUSSS de l’Estrie-CHUS à faire le deuil de plusieurs traditions. 

Jeu de yoyo

Le nombre de nouveaux cas de personnes atteintes de la COVID-19 continue de jouer au yoyo en Estrie. Cette fois, la Santé rapporte 53 nouvelles infections pour la région.

Il s’agit d’une diminution de quelques dizaines de cas par rapport aux données des derniers jours.

Ainsi, dimanche, on avait répertorié 82 cas et 76 la veille. 

La moyenne mobile des sept derniers jours est de 72 nouveaux cas par jour en Estrie.  Pour rester en zone orange, l'un des critères est de maintenir une moyenne mobile sous la barre des 50 nouveaux cas par jour.

Le nombre de décès n'a pas bougé (52) par rapport au dernier bilan. Pour ce qui est des hospitalisations, elles ont diminué de un (21), alors que deux personnes sont aux soins intensifs.

Le total se situe maintenant à 3648 cas, selon les tableaux divulgués lundi avant-midi par les autorités. Le nombre de cas rétablis est de 2956.

De plus, de nouvelles éclosions sont signalées dans des entreprises estriennes. C’est le cas à la Clinique dentaire Marie-Pier Dubé  à Lac-Mégantic, chez Mazda de Sherbrooke. On rapporte des cas dans des entreprises métallurgiques de la MRC du Granit et dans un atelier de mécanique de la MRC des Sources.

Sherbrooke revendique 10 nouveaux cas, soit une baisse par rapport aux derniers jours. Pendant la fin de semaine, c’est à Sherbrooke qu'on avait dénombré le plus haut taux de nouveaux cas positifs, soit 24 dimanche et 16 samedi.

Le secteur Haute-Yamaska, qui inclut la ville de Bromont, garde l’attention sur lui, car on y signale 12 nouveaux cas. C’est toutefois beaucoup mieux que les 21 cas enregistrés quotidiennement en fin de semaine.

Le total se situe à 919 cas, alors que le nombre de personnes rétablies est de 765.

À l’autre bout du territoire, dans la MRC du Granit, on rapporte 11 nouveaux cas, ce qui est une légère augmentation par rapport aux chiffres de la fin de semaine, quand on avait signalé sept et neuf cas, respectivement samedi et dimanche.

On semble avoir amélioré la situation dans la MRC des Sources où la Santé publique annonce des chiffres plus encourageants. Il y avait eu huit nouveaux cas dans ce secteur, alors que le total était de six 24 heures plus tôt et 17 samedi.

Rappelons que la Santé publique de l’Estrie avait lancé un appel au dépistage dans ce coin de l’Estrie, tout particulièrement pour les personnes qui avaient fréquenté la Brasserie Le Match d’Asbestos entre le 27 octobre et le 4 novembre inclusivement.