Les travaux sont enclenchés pour la construction de la résidence pour aînés qui accueillera les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, les sœurs Missionnaires de Notre-Dame des Anges, les Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs) ainsi qu'une centaine d'autres résidents.

Début des travaux pour le nouveau toit des communautés religieuses

Les travaux sont déjà enclenchés pour la construction de la résidence pour aînés qui accueillera les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, les sœurs Missionnaires de Notre-Dame des Anges, les Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs) ainsi qu'une centaine d'autres résidents.

Le Groupe Lokia a mis en branle, jeudi dernier, la démolition de plusieurs bâtiments situés au coin des rues Galt Est et Bowen Sud. Le lot avait été acheté aux Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, qui avaient scindé leur terrain en deux à cet effet.

Lire aussi: Trois communautés religieuses sous un même toit

Ainsi, une partie du couvent, une petite maison, un garage ainsi qu'une remise, tous appartenant autrefois à la communauté religieuse, sont en cours de démolition.

Rappelons que le 12 juin dernier, les trois communautés religieuses annonçaient leur déménagement vers ce nouveau projet immobilier dont la valeur est évaluée à 30 M$.

La résidence dernier cri comptera 250 unités. Les locataires auront entre autres à leur disposition des espaces communs, un garage intérieur, une pharmacie, un bureau de médecin ainsi qu'une piscine, le tout «à prix compétitif pour le marché sherbrookois», selon Dr Guy Tremblay, président du Groupe Lokia.

En ce qui concerne les communautés religieuses, elles ont fait la demande additionnelle d'espaces privés, comme des oratoires. La chapelle sera partagée par tous, mais les vocations des groupes demeureront distinctes.