De nouvelles mesures à l’urgence de Magog

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Des mesures de sécurité plus importantes seront prises à l’urgence de l’hôpital de Magog à partir de mercredi.

Tous les usagers sur civière seront isolés, de façon préventive, dès leur arrivée, annonce le CIUSS de l’Estrie – CHUS.

Aucun visiteur ni accompagnateur ne sera admis, sauf pour les enfants et pour des situations humanitaires à l’urgence du Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog pendant la pandémie.

C’est déjà le cas pour les urgences de l’Hôpital Fleurimont, de l’Hôtel-Dieu de Sherbrooke, du Centre de santé et de services sociaux du Granit et de l’Hôpital, CLSC et centre d’hébergement d’Asbestos, énumère-t-on.

Le CIUSSS précise que les  nouvelles mesures imposées à l'urgence de Magog ont pour but de rehausser la fonctionnalité des installations, augmenter la capacité d'accueil et d'assurer la sécurité des usagers et des employés. Ces changements ne sont pas liés à un événement qui serait survenu à l'urgence.     

Par ailleurs, les autorités rapportent des éclosions à l’Université Bishop’s, au Centre de formation professionnelle de Coaticook (CRIFA), et au Service d’interprétation pour personnes sourdes de l’Estrie à Sherbrooke.