Le Lcol Guy Blaney, à droite, succède au Lcol Pascal Laforest, à gauche, aux commandes du 35e Régiment des transmissions.

De nouveaux commandants pour les Fusiliers et le 35e Régiment des transmissions

Les militaires des Fusiliers de Sherbrooke et du 35e Régiment des transmissions de Sherbrooke ont tous les deux changé de commandant au cours des derniers jours. Le lieutenant-colonel (Lcol) Alexandre Grégoire est maintenant à la tête des Fusiliers, alors que le Lcol Guy Blaney est devenu le nouveau commandant du 35e Régiment des transmissions.

Près de 400 réservistes travaillent pour les deux unités de réserve qui sont toutes les deux basées au manège militaire de la rue Belvédère à Sherbrooke.

Les réservistes des Fusiliers de Sherbrooke sont maintenant sous les ordres du Lcol Alexandre Grégoire, qui prend la relève du Lcol Philippe Côté après trois années à la tête du régiment.

Le Régiment Les Fusiliers de Sherbrooke est une unité d’infanterie qui compte plus de 300 militaires.

De son côté, le Lcol Guy Blaney est devenu le nouveau commandant du 35e Régiment des transmissions à la mi-septembre. Il prenait ainsi la relève du Lcol Pascal Laforest qui assurait le commandement du 35e Régiment des transmissions depuis septembre 2015.

Le 35e Régiment des transmissions se divise en deux escadrons, celui de Beauport et celui de Sherbrooke pour un total de 165 soldats.

Natif de Québec, le Lcol Blaney s’est enrôlé au sein de la Force de la première réserve en 1993. Il partagera son temps entre les escadrons de Beauport et Sherbrooke.

« Dans un monde où la technologie des communications est au centre des activités stratégiques, il importe de pouvoir développer des spécialistes dont le savoir et la compétence jouent un rôle de premier plan dans les opérations militaires contemporaines. Ma nomination se veut ainsi un défi visant à mettre en avant-plan une capacité qui représente un pilier stratégique déterminant dans toutes les phases des opérations de combat », explique le Lcol Blaney.

Soulignons en terminant que Sherbrooke compte aussi deux autres unités de réserve, qui logent celles-là dans le manège militaire de la rue William, soit les Sherbrooke Hussars et la 52e Ambulance de campagne.